Livres

Comment vivre en Héros

Une leçon de vie, qui se dévore ardemment
De Fabrice Humbert
Editions Gallimard - 160 pages

Lu / Vu par

Jules Dufour
Publié le 09 nov . 2017

Recommandation

5,0En prioritéEn priorité

Thème

Tristan est persuadé d'être un lâche depuis qu'un jour, adolescent, il a fait un mauvais choix et que son père l'a enfoncé avec l'idée que ce moment l'a défini pour toujours. Et puis, à nouveau, un choix se présente et, cette fois, il fait le bon. Sa vie prend alors une toute autre direction, pleine d'honneur et d'opportunités. 

Mais la vie est faite de surprises et de la même manière que tout n'est pas forcément dit à 15 ans, il faut continuer à construire; rien n'est définitif, jusqu'à la fin. Ce roman parle donc de toutes ces petites décisions, de tous ces tournants qui font qu'une réussite n'est jamais aussi entière qu'elle ne paraît. 

Tristan continuera donc à vivre, à faire des erreurs et à essayer de les rattraper.

Points forts

Avec une grande virtuosité, ce roman est totalement universel. Il nous concerne tous. Que le lecteur soit jeune et qu'il pense à tout ce qu'il doit encore accomplir, ou qu'il soit plus expérimenté et qu'il ait les regrets et les remords qui vont de pair avec la vie, ce livre frappe. Le mot est juste, l'image est belle, le rythme est entraînant. 

Ce roman se dévore plus qu'il ne se lit et ses histoires restent comme des symboles des choix que nous faisons ou que nous ne faisons pas.  

Points faibles

 C'est trop court!

En deux mots ...

Ce roman traite de beaucoup de sujets totalement centraux: qu'est ce qui façonne un homme, est-ce la nature profonde ou l'éducation, est-ce la chance ou le choix? 

Fabrice Humbert parle remarquablement d'amour, d'amitié, de réussite, d'argent et d'histoire.

Ce roman constitue, en particulier, un très beau témoignage sur l'amour parental et filial.

Un extrait

 "Toute ce qui était sa vie relevait de l'aléatoire. Sa vie était un possible réalisé, un seul, chaque jour remis en question, parce que chaque minute étoilait les possibles - jusqu'au moment où la mort signerait la fin des possibles"

L'auteur

Le premier grand succès de Fabrice Humbert, "L'Origine de la Violence", l'a positionné d'emblée dans une catégorie à part. La force narrative de ce roman, la capacité à traiter de sujets profondément humains et personnels tout en faisant le lien entre la modernité et les bouleversements historiques qui l'ont créée, ont fait de ce premier roman un petit chef d'œuvre.

Son autre grand roman, "La Fortune de Sila", est aussi une oeuvre très marquante, même si la modernité du thème ne lui permet pas d'atteindre la même puissance.

Fabrice Humbert est professeur de lettres dans un lycée.

Il écrit depuis l'âge de 20 ans.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.