Livres

Les crayons de couleur

Aussi intéressant que profondément original
De Jean-Gabriel Causse
Editions Flammarion - 311 pages

Lu / Vu par

Bertrand Devevey
Publié le 16 avr . 2018

Recommandation

5,0En prioritéEn priorité

Thème

Cela arrive  sans crier gare… un matin, le monde entier se réveille en noir et blanc. Plus aucune autre couleur n'est perçue par les humains ! Stupeurs, angoisses, bouleversements… Dans cette ambiance de dépression, trois personnages, Arthur le golden boy tombé très bas, Charlotte l'experte, Louise sa fille, vont se croiser, se perdre et se retrouver dans une aventure rocambolesque pour essayer de redonner les couleurs au monde. 

Voici pour le fil de l'aventure. Pour la trame, ce monde devenu gris, physiquement et moralement, oblige à une pédagogie de nos relations avec les couleurs, domaine dans lequel Charlotte excelle… mais chut, en dire plus serait vous priver d'une des nombreuses surprises de ce roman.

Points forts

1- Ce livre est un roman policier qui laisse une certaine place à la poésie des situations. C'est si rare! Tout se passe dans un présent aussi crédible que les événements et les rebondissements sont improbables. Son entrée en matière est savoureuse par son coté "décalé" et inattendu.

2- Ce livre est aussi un prétexte assez habile pour décrire les interactions et relations que sociétés et individus entretiennent avec les couleurs dans lesquelles ils vivent. Les passages didactiques (souvent surprenants) trouvent parfaitement leur place dans l'intrigue et nous cultivent en nous amusant.

3- Cela paraitra un détail mais ce livre a aussi deux particularités : sa couverture est conçue pour être coloriée et le livre est sorti en avant première en Braille. Je ne vous dis pas pourquoi, vous comprendrez en le lisant.

Points faibles

1- Aux aficionados des romans réalistes, aucune explication de la disparition des couleurs n'est donnée, ni de ce qui se passe après.

2- Si vous êtes mal à l'aise avec le cocktail du réel et de l'invraisemblable, cette histoire va vous troubler. Personnellement, séduit par la poésie de l'histoire, je me suis laissé emporté dans sa logique, sans état d'âme.

En deux mots ...

Dans ce monde à la limite du réel, il y a du Boris Vian, de l'Alexandre Jardin et du Daniel Pennac, des invraisemblances, qui sont des partis pris poétiques, une fantaisie littéraire, qui fait du bien.

Tout en nous éduquant aux couleurs, Jean-Gabriel Causse nous propose une jolie écriture, simple, qui aide à la représentation des scènes et des ambiances. Son intrigue surprenante peut vous inciter, ou vous obliger… à le dévorer en une soirée.

Petit conseil terminal : si cette chronique vous séduit, vous en savez assez sur l'histoire. Livre en main, essayez de ne pas lire le résumé. Vous gouterez mieux aux surprises qu'il vous réserve.

Un extrait

"Panique dans la communauté scientifique. Le jaune ne serait plus. Aucune explication rationnelle pour l'instant. Mais peut être est-il vexé d'être considéré comme la moins belle des couleurs dans de nombreuses civilisations. Et oui, le rire n'est pas beau quand il est de cette couleur. C'est aussi la couleur des cocus et des vêtements de Judas. C'est également celle que les nazis ont choisie intentionnellement pour l'étoile des juifs." 

L'auteur

Jean-Gabriel Causse est un spécialiste des couleurs et de leur influence sur nos comportements. Il est aussi désigner et écrivain, auteur du livre "l'étonnant pouvoir des couleurs", édité en 2014 et devenu, dans son domaine, un best-seller traduit en 15 langues. Il exerce cette expertise dans l'automobile, l'industrie textile, la décoration - notamment à l'hôpital. 

Il crée aussi des événements inattendus, comme la reconstitution exacte d'un autoportrait de Van Gogh avec 2.000 polos en coton !

Commentaires

Yves Bouëssel du Bourg
Le 16 avr. 2018
à 10h38

Il doit bien connaître Michel Pastureau... En tous cas belle chronique et sujet assez original et apparemment bien informé pour donner envie de lire ce livre.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.