Livres

L'homme sans ombre

Remarquable osmose entre médecine et fiction
De Joyce Carol Oates
Editions Philippe Rey - 391 pages

Lu / Vu par

Jean-Marie Halmenschlager
Publié le 17 nov . 2018

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Plutôt 2 thèmes:

1- Un roman d'amour improbable entre un soignant et un soigné (relation interdite: ça ne se fait pas), entre un amnésique et une scientifique
(relation impossible: ça ne peut pas se faire).
        ELIHU HOOPES, homme élégant de 37 ans,victime d’une encéphalite à herpès est atteint de lésions cérébrales irréversibles: les souvenirs de son passé sont changeants et incertains (amnésie rétrograde partielle) et il ne peut pas acquérir de nouveaux souvenirs, il est incapable de se rappeler de nouvelles informations plus de 70 secondes (amnésie antérograde totale).
        MARGOT SHARPE, 14 ans de moins que E.H., chercheuse en Psychologie, fouille le passé et essaye de comprendre et de débloquer les souvenirs de ce surprenant amnésique. Attendrie et séduite, elle vit une histoire d’amour étonnante, tiraillée entre son ambition professionnelle, ses pulsions sexuelles et son éthique médicale.

2- Une étude de la mémoire et de l'amnésie. Que nous apportent les Neurosciences et en particulier la Psychologie dans le domaine de ces lésions irréversibles de l’hippocampe, structure cérébrale essentielle de la mémoire, sinon de nombreuses questions, sans grandes réponses? Par exemple:
     - Que peut être l’identité d’un être sans mémoire? Quelle peut être sa capacité d’introspection?Même le rire, n’est il pas dépendant de la mémoire, la mémoire des rires précédents?
     - Et puis, les problèmes de la solitude féroce de l’amnésique, la question de la reconnaissance des visages, le rêve et sa mémoire, l’instinct et la mémoire dans le comportement amoureux, etc...La liste est longue.
 

Points forts

Essentiellement 2:

1- Un roman d'amour ambitieux, beau, étrange, poignant, riche en suspense et tellement original. Ces deux là, comment vont-ils vivre leur amour: l’un a tout oublié 70 secondes après, l’autre n’a pas le droit. Leur vérité est saisie à travers notre regard empathique de lecteur; on en vient à rêver d’un miracle pour eux.

Quel bonheur d’être baladé, étonné, tout le temps en éveil: il y a beaucoup de magie dans ce livre.

2- Une étude de la mémoire et de l'amnésie qui tient la route. Scientifiquement correcte,vraisemblable et intéressante.

D’une part cette étude est menée non pas sur un dément ou un Alzheimer, mais sur un gentleman en parfaite santé par ailleurs, ce qui enrichit considérablement la récolte des tests.

D’autre part il est dit que le mari de Joyce Carol Oates, le Neuroscientifique Charlie Gross, a surveillé le contenu scientifique de l’ouvrage de son épouse.

Points faibles

Un seul: le mélange des temps et des chronologies. On perd parfois le fil de la narration et on se demande si on est dans le présent, le passé ou le futur avec cet amnésique qui ne vit quasiment que dans le présent.

En deux mots ...

Il faut lire ce livre, ne pas “oublier” ce livre, parce qu’il démontre 2 vérités:

1- Il n'y a pas d'amour impossible. Ce livre est un message d’espoir. En vieillissant nous perdons tous des lambeaux de mémoire et certains seront déments, ou Alzheimer. Même pas grave! D’une part une certaine amnésie ne nous empêchera pas forcément de vivre une belle histoire d’amour. Et puis, la recherche scientifique finira bien par résoudre quelques problèmes.

2- Mémoire, jolie mémoire, dis-moi qui je suis. Sans toi, ma mémoire, “mon ombre”, je ne suis qu’un présent, je n’ai pas de passé, je n’ai pas d’avenir. De l’importance de se souvenir, se rappeler, ne pas oublier...In memoriam.

Un extrait

Ou plutôt 2 :

- Page 11   "NOTES SUR L’AMNESIE: PROJET “E.H.” (1965-1996)
                      Elle le rencontre, elle tombe amoureuse. Il l’oublie.
                      Elle le rencontre, elle tombe amoureuse. Il l’oublie.
                      Elle le rencontre, elle tombe amoureuse. Il l’oublie.
                      Finalement, elle lui dit au revoir, trente et un ans après leur première rencontre. Sur son lit de mort, il l’a oubliée."

- Page 271 "Comment savons-nous qui nous ETIONS, si nous ne savons pas qui nous SOMMES ?
                      Comment savons-nous qui nous SOMMES,si nous ne savons pas qui nous ETIONS ? "
 

L'auteur

Femme de lettres, née en 1938, poétesse, romancière, nouvelliste, dramaturge et essayiste, Joyce Carol Oates est une grande figure de la littérature américaine, avec plus de 70 titres à son actif, dont:

  • Eux (Them) : Lauréate du National Book Award en 1969.
  • Les Chutes ( The Falls ) : Prix Femina Etranger en 2005.
  • Mudwoman : Meilleur Livre Etranger pour le magazine Lire en 2013. 

 
 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.