Livres

Marie et Bronia

Actuel, intelligent, drôle, émouvant
De Natacha Henry
Editions Albin Michel

Lu / Vu par

Olivia Tripault
Publié le 31 aoû . 2018

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Marie et sa grande sœur Bronia sont brillantes et ambitieuses. La première veut devenir chimiste et découvrir de nouveaux éléments et la seconde veut devenir médecin et venir en aide aux femmes dans le besoin. Mais ce ne sont que de beaux rêves. Quand on vit en Pologne, alors sous domination russe, à la fin du XIXe siècle, et qu’en plus on est une femme les portes des universités vous sont fermées. Comment faire pour apprendre et devenir quelqu’un ? Les deux sœurs font un pacte : Bronia ira en France pour étudier à la Sorbonne tandis que Marie travaillera pour lui payer ses études. Une fois que l’aînée aura son diplôme, sa cadette la rejoindra pour devenir étudiante à son tour. Sur le papier c’est simple et précis, mais les deux sœurs ont oublié de rajouter les imprévus dans leur équation. Comme le mal du pays, l’éloignement, la difficulté d’apprendre dans une autre langue, ou encore les premiers amours.

Points forts

Si l’on connait parfois Marie Curie et ses découvertes, on connait peu Marie Sklodowska. Pourtant tout part de cette jeune fille curieuse, intelligente, fonceuse. Avec ce roman on touche à la petite histoire qui va devenir grande. On découvre une famille où la connaissance et l’égalité des sexes étaient les bases d’une éducation alors très avant-gardiste. On découvre un pays, la Pologne, avec sa culture, ses paysages, sa langue. 

Loin d’être un simple récit daté de la vie de Marie Curie et de sa sœur aînée Bronia, on a ici un roman intelligent, drôle et émouvant. L’intime devient source d’émerveillement; et de nombreux messages, notamment féministes, sont transmis aux lecteurs sans pour autant durcir les lignes. On parle avant tout de passion, de respect et d’écoute, aussi bien entre les personnages qu’entre l’auteure et ses jeunes lecteurs. Marie et Bronia, Le pacte des sœurs est un excellent roman historique qui touche par ses thèmes très actuels et ses héroïnes matures et volontaires.

Points faibles

Comme on s’est attaché aux deux sœurs, les derniers chapitres traitant de leur vie de femmes adultes peuvent sembler un peu trop rapides, n’abordant que l’essentiel. On aurait aimé en savoir plus...

En deux mots ...

Une très belle histoire de passion, de volonté, de courage et surtout d’amour. Si Marie et Bronia nous apprennent qu’avec une bonne tête on peut aller très loin, elles nous apprennent surtout que la confiance et le soutien de ses proches seront toujours la clef de la réussite.  

Un extrait

Ou plutôt deux:

- « Ce que vous avez dans la tête, martelait-il, c’est une richesse que jamais personne ne pourra vous enlever, pas même les Russes. On peut vous voler beaucoup de choses : votre porte-monnaie, votre manteau, et même votre maison. Mais ce que vous savez, ce que vous avez appris, c’est à vous pour toujours. »

 - « - Je n’ai jamais rencontré quelqu’un comme lui. Toujours dans la lune. Il boutonne sa veste de travers, il oublie de boire le café qu’on lui apporte, il ne regarde pas quand il traverse la rue… L’autre jour, il n’a pas répondu au professeur qui lui parlait parce qu’il était en train d’observer une mésange sur une branche. « Professeur Curie ! » répétait l’autre. Mais Pierre ne pouvait détacher ses yeux de l’oiseau.

- Tu l’appelles Pierre ? »

L'auteur

Née le 28 février 1968, Natacha Henry est diplômée de la London School of Economics et de la Sorbonne. D’abord présidente de l’Association des femmes journalistes de 1997 à 1999, elle a fondé en 2005 l’association  Gender Company qui a pour objectif d’analyser les inégalités et les préjugés sexistes dans la société (culture populaire, médias, etc.). 

Auteure de neuf livres elle est lauréate du Prix Marie Curie en 2017, du Prix Marianne 2016 et elle fut finaliste du Prix Simone Veil 2015 grâce à son livre Les Sœurs savantes, Marie Curie et Bronia Dluska (éd. Vuibert). 

Marie et Bronia, Le pacte des sœurs est son premier roman jeunesse.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.