Livres

Mrs Hemingway

Troublant: Hemingway, un homme à femmes, mais compliqué
De Naomi Wood
Editions Quai Voltaire

Lu / Vu par

Jean-Pierre Dusséaux
Publié le 12 juil . 2017

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Un portrait, tout en indiscrétions pudiques, des femmes d’Ernest Hemingway, plus précisément de ses épouses légitimes: Hadley, Pauline dite Fife, Marty et Mary, les Mrs Hemingway. 

Ernest était séduisant et séducteur et d’après ses contemporains il « aimantait » les femmes qui le croisaient. De Paris à Antibes, de Key West à La Havane, New York, Chicago et l’Idaho … de 1926 à 1961,  l’auteure nous entraîne dans le tourbillon de la vie d’Ernest à travers le prisme de ses quatre  mariages, qui suivirent immuablement les phases toujours répétées d’attirance/séduction, de passion puis de lassitude quand une autre potentielle « épouse » se présentait : une danse a trois temps qui se termina par un suicide comme quatrième temps d’une vie passée à se chercher, de chambres d’hôtel en villas, du confort du mariage à l’exaltation des champs de bataille...

Points forts

Quatre femmes différentes: Hadley, la première, celle des débuts difficiles, rassurante mais manquant d’ambition; Pauline, dit Fife, la seconde, riche et ayant de l’ambition  pour lui (trop peut-être ?); Marthe, la rivale, auteure à succès comme lui; et enfin, Marty, celle du déclin, qui ne pourra lui éviter le suicide. Et surtout, en filigrane, leur seule vraie rivale et sa « femme » pour la vie, l’alcool qui lui permettait de fuir et de se fuir. Toutes essayerons sincèrement de le sauver de ses démons en l’aimant chacune à leur manière plus qu’il ne s’aimait lui-même.

Points faibles

Passionnant et en même temps dérangeant pour tous ceux que le mariage fascine ou rebute : ce récit peut être un miroir pas toujours flatteur !

Passionnant et aussi déroutant pour les épouses de ces « hommes à femmes » et surtout à épouses, toutes persuadées qu’elles seront la dernière !

En deux mots ...

On pourrait dire d’Ernest Hemingway « je ne trompe pas mais j’épouse » ! On savait qu’Ernest était un « homme à femmes » mais on découvre surtout qu’il était un amoureux du mariage car on apprend que c’est lui qui voulait absolument se marier et cela même quand ses conquêtes / compagnes ne le voulaient pas. Effectivement,  il aimait le mariage puisqu’il s’est marié quatre fois en croyant, probablement, sincèrement à chaque fois que c’était la bonne...

Un extrait

Ernest demande à genoux a Marty de l’épouser . « Il faut que tu apprennes à ne pas te marier » ,  lui répond Marty, « Je suis désolée mais ce n’est pas pour moi ». Etonné, il réplique: « Alors tu ne m’aimes pas ». « Si mais cela ne veut pas dire que j’ai envie de t’épouser ». Ils étaient tous les deux mariés et quinze jours après leurs divorces respectifs ils se marièrent...

L'auteur

Naomi Wood est née en 1983. Elle est américaine et vit aujourd’hui à Londres. C’est en s’appuyant sur d’importantes recherches dans les bibliothèques mais également dans les lieux où ont résidé Ernest Hemingway et ses différentes épouses qu’elle a pu rédiger ce qui se définit comme un roman.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.