Livres

Napoléon sans Bonaparte

Original et riche en leçons d'actualité
De Arthur Chevalier
LEs Editions du Cerf - 230 pages

Lu / Vu par

Didier Cossart
Publié le 08 jan . 2019

Recommandation

3,0BonBon

Thème

Voici un précis pour les nuls décrivant l’agitation politique du XIXème siècle, de la chute de Napoléon au corps ensanglanté du prince Louis-Napoléon Bonaparte couché dans la savane africaine. En quelques pages foisonnantes, Arthur Chevalier nous résume comment l'aigle Napoléon s'est élevé au-dessus des hommes par ses seules vertus, à la force de son intelligence et par son travail acharné, puis sa chute. Enfin, tel un phénix, au lieu de disparaitre dans les oubliettes de l’histoire comment il est entré dans la postérité par ses seules actions, puis porté par la littérature, d’abord anglaise (!), avant que les hommes politiques ne s’en mêlent. Sans avoir eu besoin d'une descendance et encore moins d'un illusoire parti bonapartiste dont il est pour peu.

Points forts

Comme souvent sur le sujet de Napoléon l'histoire est captivante et racontée avec passion. Il n'y a pas de longueurs ni de lourdeurs dans l'écriture. En seulement 230 pages efficaces Arthur Chevalier nous dévoile une perspective inhabituelle de notre histoire: Napoléon sans Bonaparte.

Points faibles

Avec seulement 230 pages ce ne peux qu'être qu'un ouvrage de vulgarisation de l'histoire Napoléonienne, que les érudits trouveront sans doute insuffisant.

En deux mots ...

Il ne faut pas regarder en arrière pour avancer mais l'histoire Napoléonienne peut inspirer nos gouvernants ! Napoléon est un enfant de la révolution de 1789 qu'il achèvera en 1799 en faisant cesser les bavardages et en mettant le pays sur la voie des réformes. Ainsi, par temps de «gilets-jaunes» il aurait probablement fortement annoncé vouloir « gouverner et non philosopher »...De même on peut s’inspirer de son neveu Louis-Napoléon qui dans un extrait de son manifeste de 1948 indique « soutenir un gouvernement juste et ferme qui rétablisse l'ordre dans les esprits comme dans les choses ; qui provoque les réformes possibles, calme les haines, réconcilie les parties et permette ainsi à la patrie inquiète de compter sur un lendemain» (!).

Un extrait

Page 137: "Ce n'est pas en surchargeant le passé de ratures que l'on rendra l'humanité plus aimable. Ce n'est pas en imposant des catégories évanescentes qu'on refera l'unité nationale. Ce n'est pas en laissant les politiciens user d'une théorisation sous la forme d'une vulgate qui leur permet de se qualifier ou de se disqualifier le plus vulgairement du monde que l'on restituera sens et dignité politique. Il y a eu et il y a un événement Napoléon. Quant au bonapartisme, il est l'effet d'un nominalisme intempestif."

L'auteur

Arthur Chevalier est éditeur et un jeune écrivain puisque qu'il est né en 1990. Il 'agit de son premier essai.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.