Livres

Un amour au long cours

A contre-courant et dangereusement sincère
De Jean-Sébastien Hongre
Editions Anne Carrière - 198 pages

Lu / Vu par

Marie de Benoist
Publié le 24 nov . 2018

Recommandation

3,0BonBon

Thème

Réussir leur vie conjugale dans la durée, voilà l’objectif fixé par Franck et Anaïs, en établissant dix règles de conduite sous la forme d’une Constitution, affichée sur le frigidaire. Au bout de vingt ans, leurs deux filles sorties de l’enfance, ils tentent un bilan, en échangeant des lettres par ordinateur. Ils commentent un par un les dix articles et racontent, chacun à leur manière, leur histoire, émaillée de succès et d’échecs, d’erreurs, de déceptions, de secrets et de petites trahisons. Ils s’interrogent sur l’efficacité de ces « lois » : permettent-elles de maintenir la force d’un engagement, de résister à l’érosion du temps ou aux tentations extérieures, d’assumer la charge des enfants ? L’essentiel ne réside-t-il pas dans l’intensité de l’amour ? Comment vivifier ce sentiment au jour le jour ? Le poids de cette constitution à respecter n’empêche-t-il pas finalement de surmonter les crises, les difficultés normales d’un couple ? Et ne s’oppose-t-il pas trop aux élans du cœur ?

Points forts

• Cette volonté de fidélité souligne un état d’esprit respectable à contre-courant de toutes les incitations à la jouissance depuis mai 1968.

• La sincérité manifeste des protagonistes : ils se livrent à une sorte de confession intime, sans rien omettre de leurs égarements jusqu’à considérer cette constitution comme leur échec, puisqu’elle exige trop d’efforts sans éviter les tensions ou les malentendus.

• Le propos gagne en profondeur au fur et à mesure de la lecture, bien rythmée par la forme choisie, celle de l’échange épistolaire.

Points faibles

• Une démarche sympathique, mais trop de lieux communs sur les hommes, les femmes, les belles-familles …

• Le côté « manuel pratique » peut rebuter des lecteurs.

En deux mots ...

Un livre très contemporain de l’ordre d’une conversation sur la fidélité. Peut-elle se décréter ? Obéit-elle à des codes immuables ? Comment l’amour peut-il durer ? De quoi se  nourrit-il ? Sur quoi se construit-il ? La raison, la volonté y ont leur part, mais l’évidence et la simplicité de la connivence, l’entente qui va de soi, l’harmonie d’un couple échappent à tout règlement, à toute injonction.

Un extrait

« Notre Constitution avait instauré des devoirs sans contrepartie. Elle n’avait été qu’efforts et sacrifices, lucidité et esprit de décision. Elle nous avait obligés à pister les dangers, les créant à force de les redouter. » p. 154

L'auteur

Originaire de Picardie, Jean-Sébastien Hongre est directeur général de Planète Interactive. Il a publié Un joueur de poker en 2010 et Un père en colère en 2013.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.