Livres

Underground Railroad

Une odyssée fantastique. Emouvant, angoissant, bouleversant
De Colson Whitehead
Editions Albin Michel - 416 pages

Lu / Vu par

Serge Bressan
Publié le 05 déc . 2017

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Avec « Underground Railroad », on monte dans un train fantôme et souterrain. Un voyage sur près de 700 pages. L’auteur, Colson Whitehead, propose un point de vue sur le mythe fondateur des Etats-Unis d’Amérique et sur l’esclavage. 

Accompagnant la parution de la version française, il a confié qu’il avait longtemps retenu ce texte en lui. D’autant que, lorsque, voilà longtemps, quand il s’était décidé à se lancer dans l’écriture, il avait « eu la mauvaise idée de lire « Beloved » de Toni Morrison. Après, j’ai laissé tomber… » Puis, il y est revenu. Il a pensé aux « Voyages de Gulliver » de Jonathan Swift, imaginé un vrai train et de vraies gares… Il a compulsé des documents écrits, trouvé des témoignages oraux. Et s’est lancé en Géorgie au milieu du 19ème siècle dans l’histoire de Cora. Esclave dans une plantation de coton, elle a 16 ans et accepte de suivre Caesar, un autre esclave, dans sa fuite. Ce sera un long et pénible voyage vers les Etats (libres) du Nord dans l’Underground Railroad. Mais la joie sera courte…

Points forts

- Un roman dense qui tient autant du roman historique que d’apprentissage et de la fable humaniste.

- L’écriture virtuose et étourdissante pour une fiction éblouissante.

- L’hommage de l’auteur aux « Justes » américains blancs et abolitionnistes qui ont sauvé, au péril de leur vie, des hommes et des femmes noirs.

- A toutes les pages, l’assurance avec Colson Whitehead d’être ému, angoissé, bouleversé…

Points faibles

Dans quelques passages d’« Underground Railroad », Colson Whitehead se laisse aller à abuser de la facilité, se sachant virtuose de l’écriture…

En deux mots ...

Voici un roman de la plus belle importance. Un de ces textes qui, avec au 19ème siècle une jeune esclave en fuite pour (tenter d’)accéder au statut de femme libre, éblouit, émeut, bouleverse. Un roman souterrain qui fait immanquablement écho à l’époque actuelle. Le roman d’une odyssée fantastique.

Un extrait

- « Je suis ce que les botanistes appellent un -hybride-, dit-il la première fois que Cora l'entendit discourir. Un croisement de deux familles différentes. Quand il s'agit de fleurs, un tel mélange est un régal pour l'œil. Quand cette hybridation prend une forme de chair et de sang, certains s'en offensent. Dans cette pièce, nous reconnaissons ce métissage pour ce qu'il est: une nouvelle beauté née au monde… »

- « Un sentiment puissant s’empara de Cora. Elle n’en avait pas connu l’emprise depuis des années. Elle avait vu des hommes pendus à des arbres, abandonnés aux buses et aux corbeaux. Des femmes entaillées jusqu’à l’os par le fouet à lanières. Des corps vivants ou morts, mis à rôtir sur des bûchers. Des pieds tranchés pour empêcher la fuite, des mains coupées pour mettre fin au vol. Elle avait vu des garçons et des filles plus jeunes que cet enfant se faire rouer de coups, et elle n’avait rien fait. Ce soir-là de nouveau, ce sentiment envahit son cœur… »

L'auteur

Né le 6 novembre 1969 à New York, Colson Whitehead est diplômé de Harvard; il a travaillé pour le magazine new yorkais « Village Voice » et enseigné le « creative writing » à l’université de Princeton… 

« Underground Railroad » est son sixième roman. Auparavant, il est passé allègrement d’un genre à un autre, de la drôlerie et l’humour à la science-fiction en passant par l’autobiographie pour raconter une adolescence dans la « middle-class » noire.

Avec « Underground Railroad » (un roman vivement conseillé par le président Barack Obama et la présentatrice télé Oprah Winfrey, et qui sera prochainement adapté en série télé par le réalisateur Barry Jenkins osca­risé en 2017 pour « Moonlight »), il a réussi le doublé National Book Award et prix Pulitzer, ce que, jusqu’alors, cinq écrivains américains seulement avaient obtenu.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.