Thêatre-Spectacles

Boeing-Boeing

Ce Boeing-là vieillit très, très bien...
De Marc Camoletti
Mise en scène : Philippe Hersen
Avec Franck Leboeuf, Thierry Samitier, Véronique Demonge Caroline Ami, Cindy Cayrasso et Marinelly Valson

Infos & réservation

Théâtre Daunou
7 rue Daunou
75002 Paris
Tél. : 0142616914
http://www.theatre-daunou.com
Jusqu'au 21 janvier 2019: Du mardi au vendredi à 21h Le samedi à 17h et 21h

Lu / Vu par

Anne-Marie Joire-Noulens
Publié le 29 nov . 2018

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Cette comédie en 3 actes met en scène un homme à femmes, travaillant dans l'immobilier (souplesse des horaires et des excuses oblige), entretenant de front des liaisons avec trois hôtesses de l'air, chacune ignorant l'existence des autres. Il jongle avec dextérité à l'aide de calepins et de fuseaux horaires pour éviter les carambolages. Mais la météo s'en mêle, avec des tempêtes clouant les long-courriers au sol et mettant à mal les mécanismes si bien huilés jusque-là. Il est aidé dans cette entreprise par sa fidèle camériste, Berthe qui, elle aussi, doit souvent improviser en vitesse lorsque la machine se grippe.

Points forts

- Cette comédie de boulevard, créé en 1960 sous la houlette de Marc Camoletti, n'a pas pris une ride, excepté les coiffures de l'époque, si laquées que même les pieds au mur, pas un cheveu solidement cartonné ne bouge...

- La présentation, avec ses "réclames" de Jean Mineur Publicité sur écran, fortement décalées, est très drôle

- Chantal Ladesou pastichant les Jacqueline Huet et Denise Fabre, présentatrices à l'ORTF à l'époque et en noir et blanc, est désopilante

- Les comédiens sont parfaits et semblent s'amuser aussi ; ils ont bien apprivoisé leurs rôles et sont formidablement à l'aise, notamment Thierry Samitier, génial dans l'art de se répandre sur un canapé et de rattraper les boulettes du personnage de Franck Leboeuf

- Point d'orgue avec la soubrette, interprétée superbement par Véronique Demonge, qui nous la joue à la Monique Tarbès revisitée, avec sa gouaille et ses talents de danseuse. Ah ce twist sur "be bop a lula", à pleurer de rire!

Points faibles

Je n'en vois vraiment pas.

En deux mots ...

Ce vaudeville de la plus belle eau a été la pièce la plus jouée au monde de la décennie 1960-1970. C'est un festival de quiproquos, de situations périlleuses, de portes qui claquent lorsque cela menace de déraper, le tout servi par un dialogue ciselé. Les comédiens rebondissent allègrement, avec une telle fluidité que l'on dirait presqu'ils improvisent. On rit énormément, ce qui est réconfortant par les temps qui courent...

L'auteur

Marc Camoletti (Genève 1923 - Deauville 2003), formé à l'architecture et à la peinture, s'est tourné vers le théâtre dès 1950. Sa première pièce, "La bonne Anna", a été jouée plus de 1300 fois et sera suivie par "Duos sur Canapé" et "On dinera au lit", forts succès également. Auteur prolifique, il écrira et fera jouer une quarantaine de pièces, avant de créer en 1960 Boeing-Boeing, à la Comédie Caumartin, qui sera un véritable triomphe, inscrit dans le livre Guinness des records.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.