Thêatre-Spectacles

Les Crapauds Fous

Une aventure fabuleuse, ingénieuse et drôle
De Mélody Mourey
Mise en scène : Mélody Mourey
Avec Benjamin Arba, Merryl Beaudonnet, Constance Carrelet, Hélie Chomiac, Gaël Cottat, Rémi Couturier, Charlie Fargialla, Tadrina Hocking, Frédéric Imberty, Damien Jouillerot, Blaise Le Boulanger, Claire-Lise Lecerf, Christian Pelissier

Infos & réservation

Théâtre des Béliers Parisiens
14 bis rue Sainte Isaure
75018 Paris
Tél. : 0142623500
http://www.theatredesbeliersparisiens.com
Jusqu'au 30 juin: du mardi au samedi à 21h; le dimanche à 15h

Lu / Vu par

Yolène Bahu
Publié le 16 juin . 2018

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Une New Yorkaise contemporaine, étudiante en psychologie, rend visite à Stanislaw, un ami de son grand père, Eugène, qui lui raconte comment, par un extraordinaire subterfuge, ils ont sauvé des centaines de personnes en 1940 en Pologne. Alors...flash-back, à Rozwadów, pendant la seconde guerre mondiale,auprès d’Eugène Lazwoski et de Stanislaw Matulewicz, deux jeunes médecins insoumis qui cherchent une solution pour éviter à un de leurs amis d’être envoyé dans un camp de travail. Cet ami leur demande de l’amputer pour qu’il puisse être exempté. C'est en cherchant comment lui éviter une mort certaine qu'ils trouvent finalement une solution, qu’ils vont ensuite mettre en œuvre pour sauver tous les juifs de leur village.

Je vous laisse découvrir sur place le stratagème imaginé par les deux amis.

Points forts

1 Le grand mérite de cette pièce est bien évidemment de porter à notre connaissance l’histoire vraie et formidable d’Eugène Lazwoski et de Stanislaw Matulewicz, tout en leur rendant un tres bel hommage.

2 Alors que le contexte historique dans lequel évoluent les personnages est particulièrement lourd et ignoble, ces derniers parviennent malgré tout à nous insuffler gaité et optimiste. Cette pièce nous entraîne dans une aventure fabuleuse, ingénieuse et drôle.

3 Les changements de décors, nous faisant passer des États Unis des années 90 à la Pologne de 1940 sont très habiles et fluides.

Points faibles

Je n'en vois aucun.

En deux mots ...

Être fidèle à ses idées et les défendre reste toujours salvateur, même si cela implique parfois de vivre comme des crapauds fous, à contre courant, et cette pièce en est la brillante illustration.

Un extrait

Stanislaw: « Si les gens connaissaient l’histoire, ils sauraient qu’on meurt bien assez tôt ».

L'auteur

Diplômée de Sciences Po Aix et licenciée de psychologie, Mélody Mourey a également suivi un cursus d’Art dramatique au Conservatoire régional de Toulon puis aux Cours Simon et à la Nef des acteurs de la Cité du cinéma.

Avant "Les crapauds fous", elle a écrit  "Terminus", pièce qui a été jouée trois mois au Théâtre du Nord Ouest.

Par ailleurs, elle a interprété elle-même plusieurs rôles au théâtre, tel celui de Marthe dans "Le Tyran Juste", de Jean-Luc Jeener.

Mélody Mourey a également intégré l’équipe de la revue "L’Eléphant" dès la parution de son premier numéro.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.