Thêatre-Spectacles

Localement agité

Une castagne familiale jubilatoire
De Arnaud Bedouet
Mise en scène : Hervé Icovic
Avec Anne Loiret, Lisa Martino, Thierry Frémont, Nicolas Vaude, Arnaud Bedouet et Guillaume Pottier

Infos & réservation

Théâtre de Paris
15 rue Blanche
75009 Paris
Tél. : 01 42 80 01 81
http://www.theatredeparis.com
Salle Réjane jusqu'au 17 mars Durée : 1 heure 40 Du mardi au vendredi à 21 heures Le samedi à 17 heures et 21 heures Le dimanche à 15 heures. ContactPresse : Alain Ichou E-mail : ichou.alain1@orange.fr Tél : 06 08 84 43 60

Lu / Vu par

Anne-Marie Joire-Noulens
Publié le 12 fév . 2019

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Une fratrie se réunit pour disperser les cendres de leur père et, selon les voeux de ce dernier, le jour anniversaire de sa mort, un 29 février, par vent de sud-est. Les enfants ayant raté leur coup 4 ans auparavant (le vent de sud-est en février, même en Bretagne, un phénomène extrêmement rare...), ils tentent leur chance cette année et se rassemblent dans la maison familiale. Les retrouvailles vont être plus compliquées encore du fait de la découverte d'un épouvantable secret bien difficile à digérer.

Points forts

- le texte, plein d'humour, est servi par une palette d'excellents comédiens et chacun est bien à sa place dans son rôle : Nicolas Vaude promène sur les planches sa silhouette dégingandée et gauche d'ado mal dans sa peau et Anne Loiret, qui en a par dessus la tête d'être traitée comme la cinquième roue du carrosse, pique une colère qui est un sommet ; tous en prennent pour leur grade. Lisa Martino passe sa vie en analyse et note tous ses états d'âme pour son psy. Thierry Frémont, le tombeur de ces dames, essaie désespérément de récupérer son épouse lasse de ses incartades. Guillaume Pottier incarne le plus jeune frère, le raté magnifique qui a beaucoup d'idées, lesquelles capotent dès le départ. Ce garçon oisif ne dit pas qu'il gagne sa vie en étant gigolo mais qu'il pratique le "mécénat amoureux" ! Enfin l'auteur -"plus breton que lui, tu meurs"- tombe de désillusion à l'encontre de ce père tant admiré, en grands moments de solitude
- les règlements de compte entre frères, soeur et belle-soeur, quasiment monnaie courante dès qu'une fratrie se rencontre plus d'une demi-heure, sont réjouissants bien que saumâtres, selon ce principe bien connu : plus on s'aime, plus on se castagne. Et ils s'y attellent allègrement, les rosseries vont bon train
- le spectacle est bien rôdé dans un décor minimaliste, là simplement en faire-valoir pour les comédiens et c'est très réussi
- "Le temps des cerises", chanté et mimé en fin de spectacle est savoureux à souhait

Points faibles

je n'en vois pas.

En deux mots ...

Ce spectacle est une comédie douce amère avec des réflexions bien senties. La fratrie s'échange des horreurs sous couvert de franchise et d'honnêteté mais l'ensemble reste néanmoins empreint d'une infinie tendresse, aucune fâcherie ne peut perdurer face à cette famille unie envers et contre tout. Ceux qui, comme moi, appartiennent à une famille nombreuse, se reconnaîtront !

L'auteur

Arnaud Bedouet est à la fois acteur, auteur et réalisateur. Son premier film, réalisé pour France 2 en 2010, "Clandestin", a obtenu de nombreux prix dont le Fipa d'or du meilleur scenario, le Fipa d'argent du meilleur film  et le prix Europa à Berlin.
 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.