Thêatre-Spectacles

Un Picasso

L'égoïsme du génie plus fort que tout
De Jeffrey Hatcher
Mise en scène : Anne Bouvier
Avec Jean-Pierre Bouvier et Sylvia Roux

Infos & réservation

Studio Hebertot
78bis, boulevard des Batignolles
75017 Paris
Tél. : 01 42 93 13 04
http://www.studiohebertot.com
Jusqu'au au 3 mars: Jeudi à 21h – vendredi, samedi à 19h - dimanche à 17h

Lu / Vu par

Danielle Mathieu-Bouillon
Publié le 04 déc . 2018

Recommandation

5,0En prioritéEn priorité

Thème

Dans Paris occupé, seul dans une cave, un homme attend. C'est Pablo Picasso. Il a été arrêté et se demande ce qui va lui arriver. Frau Fischer,  jeune femme énergique et cassante, le rejoint, l'interroge d’une manière tranchante dans un français parfait. Les Allemands préparent une étrange exposition. C’est pour cette raison qu’il doit absolument identifier trois œuvres qui semblent douteuses aux autorités. Trop fin pour ne pas comprendre que cette exposition concerne des artistes  dits « dégénérés », Picasso va tout faire pour sauver ses œuvres d'un autodafé. C'est un duel entre un taureau et une sorte de lionne qui s'engage.

Points forts

1- La pièce est remarquablement construite, d'une efficacité redoutable, et parvient à laisser le spectateur en attente, même s'il s'agit de la vie d'une icône du 20ème siècle. Elle transcende l'anecdote pour s'attacher à la force de l'Art et à son pouvoir face à la barbarie. Les considérations précises sur l'oeuvre de Picasso sont tout à fait passionnantes.

2- Anne Bouvier a réussi une mise en scène rythmée, cadencée parfois, comme une sorte de combat entre ces deux êtres. Avec Charlie Mangel, le décorateur, elle a su évoquer sur cette petite scène, l'espace quasi carcéral de l'action, pour y diriger ces deux acteurs d'exception.

3- Jean-Pierre Bouvier nous surprend une nouvelle fois: totalement mobile, joueur, impénétrable, il est comme une sorte de fauve taurin, à la fois drôle, inventif, macho, irrespectueux, obsessionnel, finalement fasciné uniquement par son œuvre et ce qu'elle représente.

4- Sylvia Roux, forte d'une réelle présence à la fois charnelle et intelligente, fait parfaitement face à ce monstre bi-cephale Picasso-Bouvier. Elle parvient à dissimuler des fêlures qui se révèleront in fine. Elle est mobile et ardente, elle affronte Picasso avec courage et détermination. Elle existe véritablement face à lui,  ce qui n’est pas facile ; leur couple conjoncturel créé par les hasards de la guerre, existe vraiment.

Points faibles

Je n’en n’ai pas remarqué.

En deux mots ...

Cette confrontation, violente, parfois brutale, non dépourvue d’humour car les individus sont intelligents, est tout à fait passionnante, car elle montre un Picasso à la fois attendu mais surprenant, se débattant avec une femme, pour tenter de sauver son œuvre. L’égoïsme du génie sera plus fort que tout.

L'auteur

Jeffrey Hatcher est un auteur dramatique et scénariste américain. Nombre de ses pièces ont été jouées à Broadway.  Il est très célèbre pour l’écriture de séries télévisées comme « Columbo ». Récemment il a écrit le scénario d'un film très réussi, «  The Duchess ».

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.