Cinéma/Séries TV

KEEPING FAITH

Combat de femme captivant
De Matthew Hall
PRIME VIDEO Série GB : 2 saisons Saison 1: 2017 (8x60’) - saison 2 : 2019 (6x60’)
Avec Eve Myles, Bradley Freegard, Hannah Daniel…

Infos & réservation

Lu / Vu par

Claude Carrière
Publié le 04 mai . 2020

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

 Ce thriller psychologique nous fait pénétrer au sein d’une famille galloise, aisée pour laquelle à priori tout semble idyllique.

Jusqu’au jour où… nous voilà, avec elle, propulsés au fil des épisodes dans un monde qui se métamorphose jusqu’à en devenir cauchemardesque pour certains de ses membres.

Aux heures claires d’une certaine insouciance se substituent des heures sombres, angoissantes, en permanence façonnées par l’interrogation et le doute.

Faith Howells, avocate et mère de famille va du jour au lendemain « tomber de haut » après la disparition brutale d’Evans son mari et collègue avec lequel elle partage le cabinet familial de son beau-père. 

C’est en reprenant les affaires de son mari qu’elle va découvrir l’homme qu’il est en réalité, un être faible et très peu fiable. 

Partant à sa recherche, Faith va traverser des situations semées d’embûches, de plus en plus lourdes à porter psychologiquement, qui vont mettre en danger son rôle et de mère et d’avocate. Malgré une hostilité grandissante de sa belle-famille qui ne peut accepter que leur propre fils soit un beau « salop » et un lâche elle part au combat, contre vents et marées animée par un sens aigu de la justice et par un courage hors norme. Portée par son amour indéfectible pour ses enfants, son épopée tragique lui fait croiser le chemin d’un ancien repris de justice dont, suite à la disparition de son mari, elle a pris la défense. Cette aide précieuse lui  permettra d’avancer sur le chemin alors escarpé de sa vie.

Faith ou l’espoir : ce prénom est taillé pour elle, puisqu’elle est porteuse jusqu’au bout de cet espoir.

Points forts

-Beauté des paysages : l’intrigue se situe dans le comté du Carmarthenshire où les falaises et le château de Laugharne contribuent à rehausser un sentiment de solitude de plus en plus prégnant face à une situation complètement ubuesque. 

D’ailleurs cette falaise, symbole du vertige psychologique dans lequel se trouve Faith, notre héroïne, est le point d’orgue final de la saison 1.

-Finesse de l’actrice principale Eve Myles (Faith Howells) que l’on suit aisément dans les émotions qu’elle traverse ; une attention aussi particulière pour le jeu d’Hanna Daniel (Cerys Jones) collègue ambiguë de Faith.

Points faibles

Le couple Howells, s’il semble crédible au début de l’intrigue, perd cette crédibilité au fil de l’histoire ; de même que le « couple » d’opportunité formé par Evans et l’une de ses commanditaires.

En deux mots ...

Le spectateur reste prisonnier de ce drame psychologique : captif, il le sera jusqu’au bout des 2 saisons.

Le réalisateur

Matthew Hall est écrivain et scénariste de romans policiers.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.