Livres/BD/Mangas

Désolée je suis attendue

A du mal à se renouveler
De Agnès Martin-Lugand
Editions Michel Lafon

Lu / Vu par

Valérie Nivet-Doumer
Publié le 09 mai . 2016

Recommandation

2,0A la rigueurA la rigueur

Thème

Yaël, 35 ans, interprète dans une agence internationale, a oublié le boute-en-train qu’elle était jeune fille. Désormais, elle ne vit que pour son travail, obsédée par sa réussite et son ascension. Déshumanisée, elle planifie sa vie tel un robot, délaissant  famille et  amis,  tous médusés par sa métamorphose. Désespérément seule dans sa vie privée et crainte par son environnement professionnel, ses nerfs finissent par la trahir lors d’une réunion cruciale…

Points forts

-       La chaleureuse amitié qui règne au sein de la petite bande d’amis de Yaël, qui contraste avec sa propre solitude et son manque d’empathie.

-       La relation touchante qui existe entre Marc et  son «  abuelo ».

-       Le personnage de Yaël est très bien décortiqué, même parfois un peu trop !

-       Une lecture  facile et addictive dont la plume est légère et agréable.

Points faibles

-        Au moins 100 pages de trop.

-        Beaucoup trop de longueurs dans les états d’âme de Yaël.

-        Le développement de l’intrigue n’est pas assez rythmé ni rapide.

En deux mots ...

Après avoir lu « Les gens heureux lisent et boivent du café » et encore « La vie est facile, ne t’inquiète pas », ce roman est sans surprise et reste dans la même veine. Pas d’inquiétude pour les inconditionnels des livres précédents, ils ne seront pas déçus. Pour les autres, ils se laisseront bercer par une petite musique un peu redondante  et plutôt douce à l’oreille même si  par moment elle  risque de les leur chatouiller un peu… Rassurez-vous,  pas de quoi  renvoyer le chef d’orchestre ! Simplement lui reprocher  de ne pas avoir supprimé quelques pages de sa partition pour en  arriver à une « happy end » qu’on devinait malheureusement dès les premières notes !

Commentaires

LEROUX
Le 13 aoû. 2016
à 00h36

Ayant précédemment lu "Les gens heureux lisent et boivent du café ", " La vie est facile, ne t’inquiète pas" et "Entre mes mains le bonheur se faufile", que j'ai beaucoup appréciés, j'avoue être un peu déçue par "Désolée je suis attendue". Un peu trop caricatural à mon goût en ce qui concerne le personnage de Yaël, j'ai trouvé l'écriture simpliste par rapport aux précédents romans. Trop de clichés aussi sur les autres personnages m'ont dérangée. J'ai par-contre bien aimé le clin d’œil à moment donné à "Entre mes mains le bonheur se faufile", je n'avais d'ailleurs pas percuté tout de suite sur les prénoms des deux personnages...
Il est un peu regrettable qu'on ait tendance à encenser tout ce que sort un auteur dès qu'il a écrit 2 ou 3 bons romans mais j'ai constaté qu'il y a de temps en temps un loupé. Mieux vaudrait le dire car, au vu de ses précédents romans, Agnès Martin-Lugand peut largement beaucoup mieux faire...

A-CD
Le 08 oct. 2016
à 16h47

désolée, A-ML nous raconte une histoire étirée, qui ronronne, sympa, mais ce n'est pas de la "littérature". . Me fait penser aux histoires de Catherine Pancol. Pour les vacances , transat avant la sieste. ....

marilou
Le 27 juin. 2017
à 22h29

Je n'ai pas encore terminé ma lecture, mais je suis complètement d'accord avec le commentaire précédent. Le portrait de Yaël est caricaturé, çà me fait un peu penser au "Diable s'habille en Prada". Par contre, lecture très aisée. J'attends qu'elle tombe l'armure, çà vient !

Patricia
Le 10 juil. 2017
à 14h44

Bien sûr, j'ai dévoré le livre, mais j'en suis resté perplexe et j'ai même demandé à ma mère qui l'avait lu avant moi si elle n'avait rien remarqué de bizarre et effectivement elle a fait le même constat que moi, on a pensé que Agnès Martin Lugand et Katherine Pancol était la même personne tant les personnages et même certains mots comme par exemple Abuelo pour désigner l'aieul étaient identiques!!!! Sommes nous les seules à le penser ??

Claude Grattepain
Le 05 juil. 2018
à 17h06

Inconsistant, l’impression de lire un livre pour ado ou Marc Lévy.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.