Livres/BD/Mangas

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

De Jonas Jonasson

507 pages 

Éditions Presses de la Cité. Collection Pocket

Lu / Vu par

Véronique Louvier-Jaulin
Publié le 05 fév . 2014

Recommandation

3,0BonBon

Thème

Allan Karlsson, notre petit vieux bientôt centenaire, est plutôt une bonne nature: il est partant pour tout, même si au fond, une seule chose l'intéresse réellement: boire un coup et se mettre sous la dent un petit quelque chose. 

Mais il faut néanmoins bien reconnaître que sa joie de vivre a ses limites: il déteste la politique en général et l’idée de fêter son centième anniversaire dans sa maison de retraite.

Points forts

Allan Karlsson nous balade avec humour tout au long du 20°eme siècle, en Suède, aux Etats-Unis, en Asie, en Russie... On côtoie Franco, Truman, Staline, Mao, Johnson, Churchill, de Gaulle, Brejnev et d’autres.

Physicien surdoué, détenteur de la formule de la bombe nucléaire -qu’il donne aux américains et, de façon tout à fait accessoire, à Staline en même temps, hasard des rencontres oblige - spécialiste en explosifs, agent de la CIA, mais travaillant aussi pour l’Est, Allan traverse sa vie comme d’autres se baladent le nez au vent. Tout glisse et même les années de goulag paraissent surmontables (hormis le fait que l’alcool y soit interdit, ce qui est pour lui la plus abominable sanction possible).

Complètement loufoques, les personnages principaux sont attachants.

On frise le grand n’importe quoi avec un gang de malfrats, des meurtres hallucinants, des vols, des centaines de bibles et des millions de couronnes suédoises, des rencontres improbables, un éléphant dans une grange, des policiers désabusés, un procureur complètement perdu, des politiques et des chefs d’Etat parfois frapadingues, un voyou quasi sur-diplomé en tout, une rousse qui jure comme un charretier, le frère débile d’Einstein ... mais c’est drôle.

Points faibles

Une centaine de pages en moins n’aurait rien enlevé au livre.

Le comique de répétition est un peu redondant.

En deux mots ...

Drôle, déjanté, absurde et léger. On a le sourire aux lèvres quand on ferme le livre. A prendre comme une parenthèse burlesque. Ce centenaire nous ravit. Vivement qu’on arrive à cet âge, il semblerait qu’on puisse encore profiter de nombreux plaisirs...

L'auteur

Né en 1962 en Suède, Jonas Jonasson nous offre ici son premier roman, sorti en 2011. Succès international oblige, il paraît aujourd’hui en collection pocket. 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.