Livres/BD/Mangas

Dictionnaire amoureux de l'Esprit Français

Voilà un Dictionnaire amoureux qui mérite vraiment son titre. Un régal.
De Metin Arditi
Ed. Plon/Grasset 670 pages 25€

Lu / Vu par

Anne Jouffroy
Publié le 20 mar . 2019

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

«Je voudrais bien savoir, dit Molière, si la grande règle de toutes les règles n'est pas de plaire ».

Partant de ce constat, Metin Arditi, amoureux de l'esprit français, sillonne les champs de la séduction à la française, de l'élégance subtile et du mot, « le mot qui fait mouche ».

Pourquoi ce désir de plaire ? Quels en sont les contours, les contradictions? Comment définir et illustrer l'esprit français, cet éternel mariage entre profondeur et légèreté ? Quels en sont les atouts et les dangers ?

Au cours des quelques 180 entrées de son dictionnaire, Metin Arditi évoque le raffinement très maîtrisé des innombrables « spécialités françaises » qui conjuguent avec brio la beauté et la retenue: Fables de La Fontaine, vers de Racine, poème de Verlaine, talent pour les mathématiques, haute-couture, parfums, chant et danse classiques, etc...

Selon Metin Arditi, si l'esprit français devait se définir en un mot ce serait « le panache ». Dans Cyrano de Bergerac, la pièce de théâtre la plus jouée en France, Cyrano incarne son pays. Talentueux, drôle, courageux, généreux en amitié, le sens de l'honneur chevillé au corps, il sacrifie son amour et meurt dans le dénuement : « C'est mon panache » dit-il dans sa réplique de fin. Et les Français applaudissent à tout rompre.

Mais le goût du panache est dangereux. La France néglige trop ce qui est utile et besogneux. Un travers dont elle subit les conséquences : problèmes sociaux et économiques, mépris de l'apprentissage, chômage, grèves à répétition pour des combats d'arrière-garde, théâtralité des convulsions sociales, fuite des cerveaux.

Cela étant, hors des frontières et à l'époque de la mondialisation, on se méfie de l'esprit français : investissements étrangers frileux, découragement des partenaires économiques etc...

Points forts

Une plume légère et humoristique

La tendresse et l'autodérision de Metin Arditi illuminent ses récits

Les thèmes des entrées

La place de la poésie et de la littérature

La finesse des études

La courtoisie de Metin Arditi: même à mots couverts, il n'évoque jamais le complexe de supériorité, composante  de l'esprit français.

Points faibles

Je n'en vois pas

En deux mots ...

Metin Arditi a le privilège de posséder, lui-même, les qualités de l'esprit français, sans les défauts. Alors....

Un extrait

Ou plutôt deux:

« Au terme du voyage que l'écriture de ce dictionnaire m'a amené à faire, je reste frappé par ce paradoxe, la cohabitation intime d'immenses prophètes – Pascal, Diderot, Renan, Péguy – et de saltimbanques talentueux, souvent géniaux, Molière, Beaumarchais, Colette, Guitry, Piaf.[...]La liberté, trait saillant de l'esprit français, tient à ce que, lorsqu'on fait la fête, les prophètes ne sont jamais loin. Il y a là une spécificité française, une cohabitation qui ne se retrouve, je crois, dans aucune culture. »

« Péché mortel  : Il n'y en a qu'un. La lourdeur. "

L'auteur

Écrivain suisse d'origine turque, Metin Arditi est l'auteur de nombreux romans et du Dictionnaire amoureux de la Suisse.

Il est l'envoyé spécial de l'UNESCO pour le dialogue interculturel.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.