One Man Show

Stéphane Guillon - Certifié Conforme

Le flagellant de gauche
De Stéphane Guillon
Mise en scène : Muriel Cousin

Infos & réservation

Théâtre Dejazet
41 Boulevard du Temple
75003 Paris
Tél. : 0148875255
Jusqu'au 30 avril: du mardi au samedi, à 21h00
Publié le 18 mar . 2016

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Le spectacle commence sur des images de Stéphane Guillon distribuant des roses rouges à son public le soir de l’élection de François Hollande. Antisarkosyste primaire, il perd là sa principale source d’inspiration. 4 ans après, Stéphane Guillon est un déçu de la « Hollandie ». S’en suit, une très drôle thérapie pour « Hollandais anonymes », honteux de leurs penchants à droite. Comme attendu, Guillon balaye ensuite l’actualité : la gauche, la droite, Marine Le Pen, les djihadistes, le mariage pour tous, les religions. Il imagine Sarkozy centenaire dans une maison de retraite. 

Son one man show, d’une durée de 2h00, laisse aussi place à des thèmes plus personnels, moins attendus, comme un dialogue impossible avec sa fille adolescente pianotant sur son smartphone, un sketch autour du thème de la famille recomposée ainsi qu’un sketch plus âpre sur la fin de vie. Le spectacle s’achève sur une série d’imitations, de Finkielkraut à Zemmour en passant par Bedos ou Luchini.

Points forts

1.     Il est possible pour un humoriste de gauche de faire rire aussi quand la gauche est au pouvoir et son mea culpa un peu honteux donne le ton d’un one man show vraiment très réussi.

2.     Stéphane Guillon a un humour décapant et ne nous déçoit pas dans sa revue de l’actualité des français par son verbe, son sens de la formule et son cynisme grinçant. Sa signature.

3.     Quelles imitations réussies en fin de spectacle. La salle bouche-bée est stupéfaite et découvre ce pan moins connu du talent de l’artiste. Chapeau !

Points faibles

Son sketch sur la fin de vie, inspiré par l’affaire Vincent Lambert, met franchement mal à l’aise en stigmatisant l’égoïsme des parents d’un enfant que l’on devine en état végétatif.

En deux mots ...

Stéphane Guillon est un comique taillé pour son époque. Il pourfend la société avec son œil acéré et cynique mais il se livre également, au fil du spectacle, si bien qu’on finit par s’attacher à lui beaucoup plus qu’on ne le pensait en arrivant !

Une phrase

"Après tout, Jésus est le fruit d’une GPA !"

L'auteur

Stéphane Guillon a 52 ans. Il se fait connaître à partir de 1999 comme chroniqueur dans différentes émissions de télévision et de radio. Il commence avec Michel Muller sur Canal+ dans l’émission "Nulle Part Ailleurs", puis rejoint Stéphane Bern sur France Inter dans l’émission "Le Fou du Roi". Il suit le même Stéphane Bern sur Canal + dans l’émission "20h10 pétantes" puis rejoint Thierry Ardisson dans "Salut Les Terriens" en 2006. En parallèle, il assure une autre chronique le matin sur France Inter, "le six trente dix" à partir de 2008. Cette chronique prendra fin brutalement à l’été 2010 après une série de polémiques. Dans ses chroniques Stéphane Guillon balaye l’actualité au sens large, de son ton grinçant, provocateur et volontairement cynique : c’est sa marque de fabrique.

Après un premier one man show qui le révèle en 1990, il enchaine plusieurs spectacles au cours des années 2000 et joue dans plusieurs pièces de théâtre entre 2012 et 2015. "Certifié Conforme" marque son retour au one man show après 4 années d’abstinence.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.