Thêatre-Spectacles

La mécanique du coeur

Merveilleux vertiges de l'amour
De Coralie Jayne
D’après le roman de Mathias Malzieu
Mise en scène : Coralie Jayne
Avec Nicolas Avinée, Gregory Baud, Clara Cirera, Gabriel Clenet, Mylène Crouzilles, Laurent Vigreux

Infos & réservation

La Folie Théâtre
6 rue de la Folie Méricourt
75011 Paris
Tél. : 0143551480
http://www.folietheatre.com
Jusqu'au 24 juin: Jeudi à 19h30, Samedi à 18h et Dimanche à 16h30

Lu / Vu par

Yolène Bahu
Publié le 29 mai . 2018

Recommandation

5,0En prioritéEn priorité

Thème

Édimbourg, 1874, Jack naît le « jour le plus froid du monde »… avec un cœur gelé! Par chance, la sage-femme qui le fait naître est une sorcière, prénommée Madeleine, qui parvient à le sauver en greffant sur son cœur une horloge à coucou le faisant battre. Pour autant, la réparation est fragile… Pour survivre, Jack doit respecter quelques règles: ne pas toucher aux aiguilles de l’horloge, et éviter toute émotion forte. Alors, il ne doit surtout, surtout pas, tomber amoureux! Mais bien évidemment, il ne résistera pas à une petite chanteuse de rue, qui s’évaporera aussi vite qu’elle ne lui est apparue, et qui le poussera à écouter son coeur en traversant l’Europe pour la retrouver.

Points forts

  1. La mise en scène de Coralie Jayne est vraiment fabuleuse: elle parvient à nous plonger dans ce conte poétique avec une infinie délicatesse et un sens aigu de l’esthétique.
  2. La troupe porte cette pièce et incarne les personnages avec ferveur. C’est un véritable tourbillon. Une mention spéciale pour Laurent VIGREUX , puisque particulièrement remarquable, par son jeu sensible, sa gestuelle drôlatique et gracieuse à la fois, procurant des émotions aussi fortes que variées.
  3. Jack nous transporte avec lui et nous refait vivre toutes les émotions que peut connaitre un être épris. Nous tombons sous le charme de la petite chanteuse de rue, nous brûlons d’envie de lui courir après tout en suffoquant d’inquiétude à l’idée de ne pas la retrouver ou de ne pas être aimé en retour, nous nous exaltons aux retrouvailles, puis… Il ne faut pas trop en dire!
  4. Ce conte s’adresse à un publique large: les enfants y verront une belle histoire fantastique d’un enfant au cœur rafistolé à l’aide d’une horloge, entouré de personnages loufoques. Les adultes y trouverons en outre une réflexion sur la différence, ainsi que sur les difficultés et les joies que nous insuffle l’amour.

Points faibles

Je n'en vois aucun !

En deux mots ...

A travers son voyage initiatique Jack nous rappelle le vertige merveilleux que seul l’amour peut nous offrir. Comment aimer avec passion peu nous faire souffrir, être dangereux parfois, mais aussi à quel point aimer nous fait pousser des ailles, nous rend immensément heureux. A quel point vivre c’est aimer!

Un extrait

Méliès (l’horloger): Comment tu t’es débrouillé pour tordre l’aiguille des heures ?
Jack : J’ai rencontré une petite chanteuse incroyable…
Méliès : Ce sont des choses qui arrivent.
Jack : Quand je l’ai vue,  j’ai eu l’impression d’un tremblement de terre sous mon horloge. Les engrenages grinçaient, mon tic-tac s’accélérait. Je me suis mis à suffoquer, à m’emmêler les pinceaux, tout s’est déréglé.
Méliès : Est-ce que tu as aimé ça ?
Jack : J’ai adoré...
Meliès :  Ah ! Alors ?
Jack :  Alors j’ai eu très peur que Madaeleine ait raison. Que l’amour me tue.
Meliès :  Si tu as peur de te faire mal, tu augmentes les chances, justement, de te faire mal. Regarde les funambules, tu crois qu’ils pensent au fait qu’ils vont peut-être tomber lorsqu’ils marchent sur la corde raide ? Non, ils acceptent ce risque, et goûtent le plaisir que braver le danger leur procure. Si tu passes ta vie à faire attention de ne rien te casser, tu vas terriblement t’ennuyer, tu sais... Tu as envie de vivre la grande aventure avec cette fille ?
Jack : Oui. Si je la retrouve… Je crois qu’elle est à Grenade.
Méliès : Je ne connais rien de plus amusant que l’imprudence ! Regarde-toi ! Je dis « imprudence » et tes yeux s’allument ! Ah ah!

L'auteur

Mathias Malzieu grandit à Valence, où il rencontre le chanteur Cyrz à l'âge de trois ans. Il voulait faire du tennis et succéder à John McEnroe, mais un accident de tennis en décidera autrement. Pendant sa convalescence, il se met à écrire des chansons. Il est rejoint par trois de ses copains du lycée (Éric Serra-Tosio, Mickael Ponton et Guillaume Garidel), avec lesquels il forme le groupe Dionysos en 1993. La chanteuse et violoniste Babet les rejoint en 1997.

En plus des nombreux disques de son groupe, il a écrit un recueil de nouvelles, 38 mini westerns avec des fantômes; et deux romans: Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi et La Mécanique du cœur, dont on retrouve des éléments de l'histoire dans l'album musical du même nom. "La mécanique du coeur" est un best-seller, resté plus de vingt semaines dans les listes des livres les plus vendus en France. Luc Besson en a fait une adaptation sur grand écran.

Mathieu Malzieu a soutenu et encouragé l’initiative de Caroline Jayne, la première à effectuer une adaptation au théâtre de ce roman.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.