Livres

Transit

La vraie vie, sans fioriture
De Rachel Cusk
Editions de l'Olivier - Traduit par Cyrielle Ayakatsikas

Lu / Vu par

Alyette de Béru
Publié le 13 juin . 2018

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Après son divorce, Faye, une écrivaine, se réinstalle dans le quartier de Londres qu’elle habitait avant son mariage. Elle trouve pour ses deux fils adolescents et elle-même une maison très délabrée qu’elle a bien l’intention de rénover, sans savoir dans quelles péripéties elle s’engage.

Le lecteur les découvre avec elle, au fil des rencontres qui se multiplient un peu au hasard: un ancien compagnon qui a refait sa vie, l’agent immobilier, l’entrepreneur, un couple de voisins aigris et malveillants, le coiffeur, les ouvriers etc.

Tandis que Faye tente de reconstruire sa vie, et sa maison, elle suscite, sans toujours les chercher, les confidences qui sont autant de variations sur le thème principal du roman : comment affronter les crises de l’existence ?

Points forts

- Un très grand sens de l’observation. Les détails mis en relief en acquièrent un sens profondément symbolique, sans que l’auteur ait besoin de s’appesantir.

- Des dialogues qui sonnent juste, et le don d’y voir la cocasserie ou le pathétique des situations quotidiennes.

Points faibles

Il faut souligner que ce roman se construit presque sans intrigue : il ne s’y passe pratiquement rien. Ce qui pourrait être un point faible pour des lecteurs avides de rebondissements romanesques ravira les amateurs de nouvelles, chaque chapitre pouvant être lu comme un tout.

En deux mots ...

Une intrigue minimaliste, une structure très simple (à chaque chapitre, une rencontre et un dialogue avec la narratrice) qui permet à Rachel Cusk de présenter un surprenant foisonnement de personnages et une incroyable diversité de destins.

Un extrait

« Je lui dis que lorsque je m’étais installée à Londres avec mes enfants l’été dernier, tout nous avait paru tellement étranger que mon fils aîné m’avait confié avoir l’impression de jouer un rôle dans une pièce de théâtre: les gens autour de lui récitaient leur texte et lui le sien, tout ce qu’il vivait et tous les endroits où il allait lui semblaient curieusement irréels, comme des événements écrits à l’avance et qui se déroulaient dans un décor de théâtre. »

L'auteur

Née au Canada en 1967, Rachel Cusk vit désormais en Grande-Bretagne où elle a fait ses études. Elle est l’auteur d’essais (sur la maternité, l’expérience parentale ou le divorce), mais aussi de huit romans. En 2003, le magazine Granta la désigne comme l’un des vingt meilleurs jeunes romanciers britanniques. Transit est conçu pour être le deuxième roman d’une trilogie dont le premier opus, Outline, a paru sous le titre Disent-ils (L’Olivier, 2016, traduit par Céline Leroy).

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.