Cinéma/Séries TV

MINDHUNTER (Saison 2)

« Entrez dans la tête du tueur »
Série EU 9 x 50 ’ Avec Jonathan Groff- Hot Mc Callany-Anna Torv…

Infos & réservation

Lu / Vu par

Jean-Pierre Dusséaux
Publié le 04 oct . 2019

Recommandation

5,0En prioritéEn priorité

Thème

Nous sommes dans les années 1980, qui voient émerger les balbutiements de l’enquête psychologique. Mindhunter : « Etre dans la tête du tueur », tel pourrait être le titre de cette introspection à l’origine du profilage criminel.

Pénétrer la psyché des grands criminels devient l’objectif N°1 que se sont assigné deux enquêteurs du FBI. Pour cela, une cellule spéciale a été créée pour eux.

La saison 2, plus encore que la 1ère, va s’enfoncer dans le dédale des comportements déviants de tueurs passés à la postérité.

Holden Ford et Bill Tench, nos enquêteurs principaux , appuyés par Wendy Carr, la psychiatre qui leur est attachée, vont entamer une traversée, à la fois éprouvante et fascinante du monde si particulier de ces « monstres » qu’on appelle Sérial-Killer

Le nouveau chef du FBI désireux quant à lui à des fins politiques et/ou personnelles, de faire évoluer l’investigation policière sera le socle qui va permettre le creusement du sillon dessiné par nos enquêteurs : il veut « dépoussiérer » les méthodes classiques d’investigation limitées aux seuls faits.

Aux périodes d’analyse de dossiers disséqués dans les entrailles du FBI , vont succéder les faces à faces avec les tueurs.

L’originalité de la série : l’interrogation de vrais criminels est là pour permettre la résolution, voire l’anticipation d’affaires en cours.

Points forts

- Le spectateur est au 1er plan de cette étude au scalpel menée douloureusement. Il est pris dans les mailles du filet tendu entre l’enquêteur et l’enquêté.

- Excellente interprétation de tous les acteurs (pas un faux pas!) avec un duo sobre particulièrement réussi des deux personnages principaux qui sont complémentaires : l’un,  Holden, est le visionnaire fonceur besogneux et « autiste » dans sa démarche, l’autre, Bill, plus mature, plus ouvert aux autres est l’élément équilibrant. Il apporte ce qui manque au premier, plus de fantaisie, de souplesse voire de légèreté, pour se faire entendre et comprendre au sein même du FBI : son comportement plus arrondi permettra de délier bon nombre de situations et favorisera l’action.

- Étonnants échanges entre ces criminels historiques tels Charles Manson et nos enquêteurs. 

- Le huis clos, ici unité de lieux, entre cellule en sous-sol et prisons, devient un acteur prépondérant qui génère une oppression toujours présente.

- L’aspect très clinique et ardu de cette série est judicieusement contrebalancé par le suivi de l’activité professionnelle plus classique de nos personnages et surtout va être humanisé par leur vie personnelle.

Points faibles

Cette plongée de 59 mn qui maintient le spectateur en apnée ne permet pas de regarder deux épisodes d’affilée : on a besoin de  reprendre son souffle !

En deux mots ...

Holden, lors des interrogatoires, va tenter d’établir un lien particulier avec chaque tueur rencontré. Ses armes : une curiosité sans égale, non feinte et une écoute active qui vont favoriser un questionnement ouvert, finement ciselé, et adapté au tueur interrogé. On assiste à une véritable leçon de communication !.

Holden aborde chacun des détenus, non pas en simple criminel mais en humain doté d’une personnalité spécifique et d’une intelligence particulière en ouvrant des portes jusque là restées closes. Le tueur ainsi « rehaussé » par l’intérêt qu’il suscite va progressivement se dévoiler, jusqu’à mettre l’enquêteur sur certaines pistes du présent.

Le risque d’un tel « face à face » au plus près du criminel est de rendre la frontière entre écoute active et empathie , de plus en plus ténue à la limite du dérapage.

Le réalisateur

Série écrite par Joe Penhall et réalisée par David Fincher dont on connaît la rigueur, qui là est poussée à son extrême, permettant à cette série de transcender le réel sans aucun artifice. Du grand art !

Et aussi

A voir  également :

 

* MINDHUNTER

Série EU 9 x 50’

Avec Jonathan Groff- Hot Mc Callany-Anna Torv...

Sur NETFLIX depuis Août 2019

 

* En replay sur FranceTV 

« Soupçons » France 3 : une série de 6 épisodes très réussie avec Julie Gayet, Bruno Debrante et Thomas Jouhannet, qui essaie de démêler la trame serrée d’un drame familial. 

 

* En replay sur MyTF1

« Le temps est assassin » série de 8 épisodes : adaptation très réussie d’un livre de Michel Bussi avec Mathilde Seigner, Gregory Fitoussi et Thierry Godar qui renoue avec la tradition des sagas en mêlant adroitement secret de famille vengeance et  coups tordus avec en toile de fond la Corse en personnage principal . 

 

* Sur PRIME VIDEO

« BOYS » qui met en scène des super héros travaillant au salut du monde et dont les méthodes ne sont pas toujours très claires !

 

* Sur NETFLIX

« Unbelievable » Une plongée captivante et fascinante dans le monde d’une jeune fille violée qui a du mal à se faire entendre.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.