L'affaire de l'esclave Furcy

Une affaire d’esclavage qui fit grand bruit, une enquête éclairante à relire aujourd’hui
De
Mohammed Aïssaoui
Folio Histoire
215 pages
6.90 €
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Lu / Vu par

Thème

Cette recherche est une aventure humaine esclavagiste réalisée par l'auteur qui est né algérien. Nous savons tous que les Africains du nord n'étaient pas innocents sur le sujet.

Furcy est né à La Réunion en octobre 1786 et mort en 1856 ; il intente un procès à son propriétaire, commencé en 1817 qui se terminera en 1843 par la libération de Furcy. Celui-ci refusera les 10 000 Francs de dommages et intérêts qui lui seront accordés.

Au fil de l’enquête, le visage du héros malheureux apparaît. Son audace le conduit au tribunal de Saint Denis en l' île Bourbon ( La Réunion ) pour exiger la liberté. Sa Liberté.

Points forts

Les pérégrinations entre la bienveillance de certains et le refus catégorique d'autres sur  arrière-plan d’intérêts économiques font que cet esclave, né libre, est ballotté par des alizés antagonistes.

Le style est direct, concret et sans artifices.

Quelques réserves

On aurait aimé mieux connaître Furcy, mais les éléments que l’auteur a réussi à réunir, ne l’ont pas permis ainsi qu’il l’explique lui-même dans la présentation de cette édition. Néanmoins, il a pu se procurer les archives de cette affaire, vendues en 2005 à l’Hôtel Drouot, une centaine de documents qui rendent compte d’un moment crucial de l’histoire de l’esclavage.

Encore un mot...

Un homme, un vrai, qui conduit sa propre croisade faisant fi de son avenir.     “L'histoire de l'esclavage est une histoire sans archives, on en sait plus sur le Moyen Âge que sur l'esclavage”.

Une phrase

 « Je me nomme Furcy. Je suis né libre dans la maison Routier, fils de Madeleine, Indienne libre, alors au service de cette famille. Je suis retenu à titre d'esclave chez Monsieur Lory, gendre de Madame Routier. Je réclame ma liberté : voici mes papiers. »

« C'est pour cette raison que l'affaire de l'esclave Furcy ébranlait toute une organisation parce qu'elle prenait la voie des tribunaux, elle attaquait au cœur du fonctionnement ; avec le « risque « que 16 000 esclaves exigent leur liberté ….»

L'auteur

 Né à Alger en 1964, Mohammed Aïssaoui est écrivain et  journaliste au Figaro Littéraire. Il a obtenu pour ce livre le Prix Renaudot de l’essai en 2010 dont il a été fait une adaptation théâtrale.

Il a également publié : L’Étoile jaune et le Croissant  (Gallimard,  2012),  Comment dit-on humour en arabe (Folio, 2015)  et Les funambules (Gallimard 2020).

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.