Livres/BD/Mangas

Les Bottes Suédoises

Regrets admiratifs et reconnaissants
De Henning Mankell
Editions du Seuil

Lu / Vu par

Jacqueline Le Bris
Publié le 03 nov . 2016

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Fredrik Welin vit solitaire sur une île de la baltique dans la maison construite par ses grands parents. Il était chirurgien, mais responsable d'un accident professionnel, il a du arrêter son activité et il y a trouvé refuge. Bien sûr il y a des habitants dans les autres ilots de l'archipel  avec lesquels il a des contacts  brefs et utilitaires mais pas de relations car il semble ne pas en souhaiter. Une nuit il est réveillé par une effroyable chaleur et il réalise que sa maison est en train de brûler. Il réussit à s'échapper mais ne peut rien sauver. Il se retrouve donc démuni, inquiet car il ne comprend pas ce qui a provoqué l incendie.  Il doit néanmoins demeurer dans son île . 

Le livre est le récit de ses nouvelles conditions de vie, des résurgences du passé alors que ce cadre familial est détruit et que la vie doit continuer; et puis il y a la question: qui ou quoi est à l origine de cet incendie.

Points forts

- Une immersion immédiate dans le thème du roman, les faits qui structurent le récit, les caractères des personnages : Ture Jannsson, l'ancien facteur en bateau ou en hydrocoptère , incontournable  lien entre les habitants de l archipel; Fredrik, le sinistré qui occupe à minima cette maison qui décrépit ; Louise, la fille de Fredrik, dont on sait (après avoir lu "les chaussures italiennes") que son retour sur l'île ne sera pas  de tout repos pour son père; les rares habitants des îles voisines,  liés entre eux de manière immatérielle du fait de leurs conditions de vie identiques et ne manifestant leur appartenance à cette communauté que dans le malheur.

- Les paysages et la mer occupent une place importante car ils sont liés à des souvenirs et bien sûr sujets à des modifications saisonnières radicales. Leur description apporte une certaine magie au roman.

- Une nostalgie maîtrisée  qui fait se croiser un présent fait de solutions à minima pour vivre dans le dénuement après cet incendie,  et un passé  où la vie des grands parents qui ont construit cette maison paraît, même dans sa relative pauvreté,  plus heureuse que celle de Fredrik, moins préparé à cela bien que son mode de vie soit sommaire.

-Une recherche des causes ou de l'auteur de l incendie conduite avec la maîtrise que l'on attend du créateur de l inspecteur Wallander. Une conclusion vers laquelle on se sent conduit finement mais logiquement( sans pouvoir en dire plus...).

-Les sursauts de vie et de fraîcheur tenant à l intérêt que porte la jeune journaliste en charge de l article sur l incendie de la maison de Fredrik  tandis que lui espère retrouver auprès d'elle une forme de "printemps", à l automne de sa vie.

Points faibles

Si on peut dire: on regrette que le livre soit achevé et, plus encore, que son auteur ne puisse en écrire d autres, aussi accomplis...

En deux mots ...

Après avoir eu tellement de bonheur à lire "Les chaussures italiennes", saga familiale quasi baroque,  il est merveilleux de partager avec Mankell dont c'est, je le rappelle, le dernier livre écrit alors qu il se savait très malade,  cette nostalgie magnifiquement positive qui est un vrai cadeau; car à partir du dénuement, son personnage trouve le chemin naturel de la continuité de l'existence par le souvenir et ce qu il laissera à ceux qui lui sont devenus chers, à force de chercher le sens de la vie.

Une phrase

"Comme si une maison pouvait se saborder elle-même à force de vieillesse, de fatigue, d'ennui..."

L'auteur

Henning Mankell, suédois, était né en 1948. Ce livre est le dernier qu'il ait écrit car il est décédé en octobre 2015, année de l'édition de cet ouvrage en Suède. 

Mankell vivait entre la Suède et le Mozambique. Auteur de très nombreux ouvrages -romans, livres policiers autour des enquêtes de Kurt Wallander- livres pour la jeunesse, il a écrit sur l'Afrique et les questions de société et  a reçu de très nombreux prix littéraires.  

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.