Olivier de Benoist: 0-40 ans

Bon, mais devrait pouvoir faire encore mieux
De
Olivier de Benoist et de Paul-Marie Debrie
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Café de la Gare
41 rue du temple
75004
Paris
0142785251
Du mercredi au samedi, à 21h
Lu / Vu par Culture-Tops

Thème

C'est fini, c'est promis, Olivier de Benoist ne s'en prendra pas aux femmes dans ce spectacle ! Enfin ça, c'est sans compter des rechutes inévitables malgré une bonne volonté évidente. Aujourd'hui ODB a 40 ans et il est bien décidé à nous raconter sa vie, et à prouver à son public que la guérison est proche !

Points forts

- Dans ce nouveau spectacle, ODB revisite en partie son enfance et c'est souvent réjouissant. Quand il évoque les éléments phares de sa jeunesse, la salle se divise en 2, d'un côté ceux qui se marrent franchement parce qu'ils comprennent ses références, de l'autre ceux qui se demandent bien ce qu'est un Tang ou une cassette à rembobiner manuellement, et qui finissent par en rire aussi ! 

- Il s'essaie également à l'humour politique où chacun en prend pour son grade, à égalité ! Ses questions du bac revues et corrigées sont très drôles !

- A plusieurs reprises dans le spectacle, Olivier de Benoist s'appuie sur des diaporamas qu'il projette en direct: c'est un outil original dans un one-man-show et qui fonctionne bien. D'aucuns pourraient dire que cela ressemble à tous les montages photos qui circulent sur les réseaux sociaux, et que c'est assez commun, mais ce serait sans compter les commentaires poilants de l'humoriste à chaque nouvelle image. Mention spéciale à son fantastique "musée de la femme" !! 

 - Cette mention spéciale m'entraîne vers mon dernier point : même s'il cherche à' s'en guérir, ODB excelle dans ses blagues sur les femmes, qui marchent à tous les coups ! Une marque de fabrique bien méritée !

Quelques réserves

- Ses "rechutes" multiples sur les femmes sont parfois un peu trop téléguidées, on les voit venir de loin et ça gâche un peu le plaisir... 

- ODB enchaine les blagues à toute vitesse et nous en offre beaucoup, ce qui est, avant tout une qualité. Mais cette qualité se transforme en défaut quand, à force de passer très vite du coq à l'âne, de son enfance aux femmes en passant par son assistant moldave, il commence à perdre son public qui ne sait plus où il en est. C'est un peu dommage car le résultat est qu'on peine à se rappeler de ses meilleures vannes en sortant du spectacle ...

Encore un mot...

Bien que parfois un peu confus et trop rapide, un spectacle réjouissant dans son ensemble !

Mais Olivier de Benoist devrait pouvoir faire encore mieux. 

L'auteur

Juriste de formation, rien ne destinait Olivier de Benoist à une carrière comique, et pourtant cela fait plus de 10 ans qu'il s'est lancé sur les planches pour le plus grand plaisir de nos zygomatiques. En 2005, il écrit son premier one-man-show "Haut débit" qui devient "Très Haut Débit" en 2006 et "Très Très Haut Débit" en 2008. 

C'est ensuite à la télé qu'il prend tout son envol en 2010 en participant à de très nombreuses reprises à "On n'demande qu'à en rire", l'émission de Laurent Ruquier sur France 2. Il est d'ailleurs toujours dans la programmation de France 2 puisqu'il intervient régulièrement dans "Vivement Dimanche Prochain".

Après "Fournisseur d'Excès" en 2013, ODB revient aujourd'hui avec un nouveau spectacle sur la scène mythique du Café de la Gare.

Commentaires

Belle doche
sam 07/10/2017 - 01:45

Moi je viens de le découvrir et il est génial bravo quel talent

Lilie
dim 17/12/2017 - 10:45

J'ai été le voir à Limoges il y a qq temps et je n'ai pas été très convaincue. Ses blagues misogynes, une fois de temps en temps ça passe, mais presque ça, ça devient lassant. Qu'il remplace le mot "femme" par "noir" ou "juif" et on verra combien de temps il tiendra sans se faire siffler...

Son Point Fort, on dirait du BIGARD, c'est les blagues sur les femmes.... et surtout le moldave, c'est du ++
Par contre, je rejoins, le commentaire du point faible indiquant que l'enchainement des blagues nous perd un peu.
Point important également, il faut être dans une salle pas trop profonde, si on est au fond, on rate les mimiques. Il vaut mieux voir dans ce cas à la TV.
35 euros la place, c'est un bon prix pour un spectacle de ce type.
A voir et à suivre....

Femme
sam 20/10/2018 - 18:52

Spectacle vraiment très court, on reste sur sa faim: 20H45 / 22H max !

sev
dim 24/02/2019 - 14:23

Vu à Nice ,
Un bon moment même si le genre n'est pas renouvelé avec des blagounettes sur les femmes et les belles mères. Les diaporamas ressemblent à toutes les photos Facebook vues et archi vues. On attend qu'il s'invente un vrai univers.... l'assistant lui vole la vedette.

Elodie
sam 26/10/2019 - 09:47

Nous avons beaucoup apprécié son spectacle " très haut débit " En retournant voir 0/40 on s'perçoit qu'il s'agit exactement de la même chose. Nous sommes donc extrêmement déçus et nous ne retournerons pas le voir... C'est du vol.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Seul en scène
Michel Berger - Double Je
De
Joshua Laurence pour les textes, Michel Berger pour les chansons