Rosa

Rosa Bursztein est amusante, mais on en attendait plus
De
Rosa Bursztein
Durée : 1h
Mise en scène
Adrienne Ollé
Avec
Rosa Bursztein
Notre recommandation
2/5

Infos & réservation

La Nouvelle Seine
Sur berges, face au, 3 Quai de Montebello
75005
Paris
01 43 54 08 08

Thème

  • Dans un joli pyjama de satin, Rosa Burzstein nous accueille sur un playback dramatique des Parapluie de Cherbourg. Et sans transition aucune, nous sommes parties pour 1h dans la tête de l’humoriste. 
  • On y trouve notamment des réflexions sur sa sexualité. Entre deux blagues sur ce registre, Rosa nous parle tout de même de la Rosa du collège qui était l’opposée de la cool kid, notamment à cause de ses parents intellos et de son éducation juive. • Finalement c’est un peu comme si on assistait à sa séance de psy.

Points forts

  • Rosa Bursztein est pleine d’énergie et bonne comédienne : son mime de la vulve à l’anatomie asymétrique est parfaitement exécuté...
  • Si vous aimez les interactions un peu piquantes avec le public, Rosa est faite pour vous.

Quelques réserves

  • On a du mal à comprendre où Rosa Bursztein veut nous amener par moment. Certaines blagues ont des prémisses un peu légères, qui débouchent sur des chutes un peu molles. 
  • Rosa Bursztein crie beaucoup. Or une blague moyenne reste moyenne, même criée...
  • Si vous n’aimez pas les interactions un peu piquantes avec le public, Rosa sera votre pire cauchemar : elle n’hésite pas à être cassante, voire blessante, et cela peut mettre mal à l’aise.

Encore un mot...

Rosa Bursztein parle beaucoup de sexe. Est-elle vulgaire pour autant ? Pas vraiment. Le seul problème est que le spectacle devient rapidement un peu trop « mono-thème » et ne décolle jamais réellement. Tout cela manque à la fois de profondeur et de légèreté, mais aussi de liant.

Une phrase

[ L’humoriste se remémore toutes ces fois où elle ne savait pas si elle avait envie de ken ou de pisser] :

« Mais y a tout au même endroit, c’est mal foutu ! On dirait un studio à Paris […], c’est trop optimisé ! Y a trop de fonctions en un espace si réduit. P’t’être que si on faisait pipi par la bouche et baaaahhh… ça respirerait ! On serait plus sur une ambiance Montreuil, les Lilas, Pré Saint-Gervais ! »

L'auteur

  • Rosa Bursztein fait des études de théâtre qui l’amènent à jouer pour de grands comédiens et metteurs en scène comme John Malkovitch dans Les Liaisons Dangereuses au Théâtre de l’Atelier, ou encore Peter Stein au Théâtre de l'Odéon. • Ses premiers pas dans l’acting la conduisent à se produire dans des cours métrages, mais aussi dans des films comme Deux Moi de Cedric Klapish ou encore dans Sauver ou périr aux côtés de Pierre Niney. Mais là où Rosa Bursztein nous faisait rire, avant même le stand-up, c’était dans son podcast Les mecs que je veux ken. 
  • Depuis 2018 la comédienne s’essaye au stand-up et ce spectacle Rosa est son second du genre.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Seul en scène
L’autre
De
Sybille de Montigny
Seul en scène
Voir les gens
De
Baptiste Lecaplain et Florent Bernard