Violet

Violet is the new black
De
Nordine Ganso
Durée : 1h10
Mise en scène
Thierno Thioune
Avec
Nordine Ganso
Notre recommandation
5/5

Infos & réservation

Palais des Glaces
37, Rue du Faubourg du Temple
75010
Paris
01 42 02 27 17
Jusqu’au 29 juin Du jeudi au samedi à 21h

Thème

  • Tout commence avec une “voix off“ suave, qui nous explique que le violet est un mélange de bleu et de rouge qui inviterait à la rêverie et à l’apaisement. On nous invite alors à nous imprégner de “l’énergie violette“ grâce à notre guide, Nordine. 

  • Et en effet, pendant une heure, l’humoriste nous parle de mélanges : pas facile, par exemple, de grandir dans une famille recomposée, avec une mère musulmane et marocaine, alors que son père est congolais et religieusement versatile…

  • Nordine blague aussi sur l’injonction à faire sa “première fois“ quoiqu’il en coûte, alors même que l’on a envie d’y aller à son rythme. Mais surtout, l’humoriste nous raconte son rapport ambivalent aux filles et à son pote Karim.

Points forts

  • Le rythme du spectacle est bon, on ne s’ennuie pas, et Nordine est lumineux sur scène. Son énergie est communicative.

  • Sans jamais être mielleux, on ressent la délicatesse de l’humoriste. Qu’il parle de sa famille ou de sa première fois ratée, tout est doux et vraiment drôle.

Quelques réserves

  • Pas l’ombre d’une.

Encore un mot...

  • Sans savoir si c’était l’intention de l’humoriste, on note que Nordine questionne le rapport des hommes à la virilité, notamment dans le cadre des amitiés : pour quelles raisons ne pourrait-on pas aller manger une gaufre sur les quais de Seine entre amis ? Ou partir aux Maldives ? Le spectacle offre une belle opportunité pour réfléchir.

Une phrase

  • « Ma mère elle est doublement arabe. Elle est marocaine et algérienne. Elle est “hyper-arabe“ quoi ! C’est comme hyperactif mais en djellaba… »

L'auteur

  • Originaire de Bordeaux, Nordine Ganso est élu “Etudiant le plus drôle de France“ en 2017. Depuis, il enchaîne les réussites : finaliste du Festival d’Humour de Paris, Jamel Comedy Club, Étoiles Espoir humour du Parisien, première partie de Paul Mirabel… 

  • Nordine s’impose sur la scène humoristique comme nouvelle étoile montante, à suivre de près !

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Seul en scène
Monsieur Motobécane
De
De Bernard Crombey, d’après Le ravisseur de Paul Savatier