Thêatre-Spectacles

Le Cerf et le Chien

Identités heureuses
De Marcel Aymé
Mise en scène : Véronique Vella
Avec Véronique Vella, Michel Favory, Cécile Brune, Alain Lenglet, Jérôme Pouly, Elsa Lepoivre, Stéphane Varupenne et Elliot Jenicot

Infos & réservation

Comédie-Française
99 rue de Rivoli
75001 Paris
Tél. : 0144581515
http://www.comedie-francaise.fr
Jusqu'au 8 janvier 2017: du mercredi au dimanche, à 18H30

Lu / Vu par

Virginie Romefort
Publié le 28 nov . 2016

Recommandation

5,0En prioritéEn priorité

Thème

Cette adaptation est la suite d'une première adaptation d'un des textes les plus forts des "Contes du chat perché", "Le loup", faite il y a quelques années par Véronique Vella, déjà.

C'est l'histoire d'un cerf qui, poursuivi par une meute de chiens, trouve refuge dans une ferme ou deux fillettes, Delphine et Marinette, vont, avec leurs parents, et la complicité d'un chat et d'un boeuf, l'initier à une vie d'animal domestique.

Mais l'appel de la nature sera trop fort et le cerf s'en ira, et trouvera la mort dans une traque.

Le chien de meute qui l'avait aidé à se cacher dans la ferme viendra alors prendre sa place auprès de Delphine et Marinette.

Points forts

1 L'adaptation et la mise en scène:

  - la mise en scène de Véronique Vella est une petite merveille de délicatesse, de tendresse et de créativité. Avec plein de clins d'oeil complices, tel cette arrivée de la meute style "Dark Vador", ce qui accentue le "côté obscur de la Force" qu'elle représente.

  - un décor d'une grande poésie, qui avec son panneau de fond, d'arbres dans la brume, les costumes et l'évocation de la ferme, fait penser aux grands romans anglais du 19° siècle, tel "Loin de la foule déchaînée", de Thomas Hardy. 

    De ce point de vue, l'escapade, dans les bois, du cerf et des fillettes est un modèle de finesse.

  - les bruitages de ferme et de nature sont tellement "vrais" qu'on s'y croirait.

  - la partie musicale est bien au-delà du type respiration et les intermèdes au piano sont plein d'humour.

2 Le texte:

  - merci à Véronique Vella d'avoir respecté le texte de Marcel Aymé dans toute sa force, sa simplicité, sa poésie et son humour.

  - c'est un texte qui exprime, avec beaucoup de délicatesse, le besoin d'apprendre aux enfants à devenir autonomes.

  - l'amitié entre le cerf et le boeuf résonne comme un appel subtil aux respect des différences et à la tolérance.

3 L'interprétation

  - toute l'équipe est remarquable.

  - dans la personnification du cerf, du boeuf et du chat, Elliot Jennicot, Stéphane Varupenne et Michel Favori sont, si l'on peut se permettre une telle formule, admirable d'animalité humaine. Par moments, Stéphane Varupenne est tellement vrai dans "ses" gestes de boeuf qu'on le croirait vraiment boeuf...

  - les duos musicaux entre le cerf et le boeuf -Elliot Jenicot et Stéphane Varupenne- sont des bijoux d'humour et, parfois, de swing. La guitare classique du boeuf s'opposant au côté transgressif du rock'n roll entamé par le cerf.

Points faibles

Il nous a semblé, à tous les deux, que ce spectacle plairait, sans doute, encore plus aux parents qu'aux enfants. Il aurait peut-être mieux valu que ce soit l'inverse...

En deux mots ...

- Voilà un spectacle magique qui incite enfants et parents à s'ouvrir à la complexité des choses et à créer leur propre vie , en échappant à la tentation d'une perception sommaire de la réalité, encouragée par le développement des nouvelles technologies et de leur logique si souvent binaire.

- Une suggestion: prenez l'habitude d'aller au Studio-Théâtre de la Comédie-Française. C'est, de notre point de vue, avec le Théâtre du Rond Point, les Bouffes du Nord et le Théâtre de Poche-Montparnasse, l'une des quatre salles, à Paris, qui, depuis 18 mois, ont réalisé le meilleur jumelage de forts coefficients de créativité et de réussite.

Une phrase

Ou plutôt un dialogue:

LE BOEUF: "Vous me trouvez bien stupide, mais vraiment, vos cornes sont si amusantes que j'aurai de la peine à m'y habituer. En tout cas, je vous trouve l'air gentil.

LE CERF: "Riez votre content, je ne m'en fâche pas. Si je vous disais que vos cornes m'amusent aussi? mais je compte y être habitué bientôt".

L'auteur

Romancier, dramaturge, figure importante des lettres françaises des années 30 aux années 60, Marcel Aymé, l'auteur de "La traversée de Paris" et de "Clérambard",avait une palette très large, allant des oeuvres coup de poing ("La tête des autres") aux oeuvres comiques voire grivoises ("La jument verte"), en passant par le fantastique et la poésie ("Les oiseaux de Lune") et les contes pour enfants ("Les contes du chat perché").

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.