Thêatre-Spectacles

Maligne

De Noémie Caillault
Mise en scène : Morgan Perez
Avec Noémie Caillaud

Infos & réservation

Théâtre La Pépinière
7 rue Louis Le Grand
75002 Paris
Tél. : 01 42 61 18 00
ATTENTION: IL NE RESTE PLUS QUE DEUX REPRESENTATIONS, lundi 8 et lundi 15 juin, à 20h30

Lu / Vu par

Chantal de Saint Remy
Publié le 03 juin . 2015

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Briget Jones a un cancer...

Thème

Une jeune femme, célibataire de 27 ans, pleine de vie, apprend lors d’une visite de routine chez son gynécologue, qu’elle présente une anomalie dans le sein gauche. Il va s’avérer que c’est une tumeur maligne déjà bien avancée… Comment va-t-elle le vivre ? C’est tout le sujet de cette pièce.

Points forts

1 Une très belle comédienne, à tous les sens du mot, qui va s’acharner, tout en vivant intensément, à dédramatiser ce qui lui arrive, par une suractivité, une dérision, et une manière de prendre, dans la vie, rien que ce qui est le meilleur de l’instant présent.

2 La description d’une nature généreuse, bonne, et joyeuse pour qui la Vie est plus importante que tout.

3 Dans l’arrière-plan, des moments volés, filmés avec pudeur, qui humanisent un peu cette hyper activité; c'est sa manière à elle d’arriver à supporter l’instant.

4 On ne sait pas, à la fin, lorsqu’on lui dit que ça va bien, mais qu’il faut continuer pendant de nombreux mois la chimio, si elle s’en sort ou non… Et ça, c’est un message : se battre quoiqu’il arrive, envers et contre tout !

Points faibles

1 On peut trouver que le propos manque de fond.

2 Aucune évocation, même fugace, de préoccupations spirituelles ou métaphysiques, qui ne peuvent pas ne pas survenir, même sans la moindre foi, car il y a confrontation avec la mort… Je pense que c’est, de la part de Noémie Caillaud, un parti-pris, celui d’éluder tout ce qui aurait pu la faire dévier de la Vie.

En deux mots ...

Dans la salle, et dès le départ, une grosse ambiance de jeunes soutenant Noémie Caillaud, criant, applaudissant. C’est dire que c’est principalement une écriture moderne, s’adressant aux jeunes, avec des réactions d’aujourd’hui. Quand on est un peu plus sage (vieux !), et qu’on est, par exemple, passé par là, on peut trouver qu’une dimension essentielle est absente. C’est peut-être un signe des temps…

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.