Livres

Napoléon et les siens, un système de famille

Si, si, il y a encore des choses à apprendre sur Napoléon...
De Vincent Haegele
Editions Perrin - 450 pages

Lu / Vu par

Marine Baron
Publié le 26 nov . 2018

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Né à Ajaccio le 15 août 1769, le futur Napoléon 1er est avant tout un fils, celui de Letizia Bonaparte, veuve dès 1785, et un neveu, celui du Cardinal Fesch. Il est aussi un frère, celui de Joseph, Louis, Elisa, Pauline, Lucien, Caroline et Jérôme. Puis il sera l’époux de deux femmes, Joséphine et ensuite Marie-Louise, cette dernière lui ayant donné son seul enfant légitime. Ses beaux-enfants et autres belles-sœurs ou beaux-frères envahissants, parmi lesquels Joachim Murat, complètent le tableau déjà fourni. Cette famille nombreuse de Napoléon sera à la fois son atout pour prendre le pouvoir, l’asseoir une fois son empire déployé, mais également une source de tracas monumentaux, faits de rivalités, de rancœurs, de trahisons et de remords, à la fois tragiques et passionnants. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir un Napoléon parfois « fort préoccupé à réduire et entraver ses frères et alliés ».

Points forts

- Dans une recherche de ses personnages au plus près de leurs sentiments intimes, Vincent Haegele donne à lire un tableau riche et varié de la famille Bonaparte. On y peut découvrir, notamment, des passages très personnels sur l’éducation de Caroline Bonaparte et d’Hortense de Beauharnais à la Maison des Loges et leur relation avec sa directrice, Madame Campan, grâce à de nombreux extraits de correspondances ; on y découvre aussi le sentiment de Joseph Bonaparte de ne pas avoir eu d’enfance, ou encore les manies superstitieuses d’Elisa, exaspérant son frère Napoléon.

- Grâce à une documentation étudiée avec minutie et des connaissances à la fois amples et approfondies, Vincent Haegele analyse de façon systématique le contexte historique, politique et géopolitique des actions qu’il décrit, retraçant, entre autres, avec force détails, l’histoire de la Corse et celle de la famille Bonaparte depuis le 16ème siècle, ou encore les problématiques d’instauration des lois françaises en Hollande, dont le peuple est divisé entre le parti français et le parti anglais.

- La trame du livre est habile, laissant entrevoir les stratégies ambitieuses des uns et des autres comme les nœuds d’une intrigue complexe. Et l’histoire de l’Empereur, que l’on connaît par cœur dans ses grandes lignes, parvient à faire naître un certain suspense, car, on a beau le savoir,  l’auteur nous rappelle, après des passages presque rassurants, que « c’est au moment où Napoléon croit révolu le temps des guerres et des conquêtes sanglantes que les nuages les plus noirs s’accumulent sur son Empire ». Ainsi, l’ensemble de ce récit bien écrit, à la fois passionnant et tragique, est très agréable à lire.

Points faibles

Ce livre constitue un récit historique long, précis et fouillé. Il plaira sans doute davantage à des lecteurs avertis et pourra peut-être en décourager quelques autres.

En deux mots ...

Un texte de grande qualité pour redécouvrir l’histoire de Napoléon à travers son entourage, mêlant histoire, politique et psychologie avec une grande habileté. Preuve que l’on peut encore et toujours écrire sur le plus célèbre des personnages sans tomber dans le radotage indigeste. Une excellente lecture.

Un extrait

« Il y a nécessité d’agir de l’intérieur du système, tout en maintenant une distance bien calculée à son égard. Joseph et Lucien sont tous les deux élus députés, tandis que leur frère compte sur l’expression de son génie pour dominer l’ensemble de la scène européenne. Son court, mais remarqué passage au congrès de Rastatt, où se négocie un semblant de paix entre la France et le Saint Empire romain germanique, a conforté sa position incontournable. Le temps n’est pas loin où le même Byron pourra écrire : « Les êtres qu’enfante le génie ne sont pas formés d’argile ; immortels dans leur essence, ils produisent en nous une clarté plus brillante et une existence plus chérie». Et c’est bien cette position de phare qu’entend occuper le général Bonaparte ». (p 200)

L'auteur

Né en 1982, ancien élève de l’Ecole des Chartes, Vincent Haegele est actuellement directeur des bibliothèques de la ville de Versailles. Il a publié plusieurs livres d’histoire contemporaine consacrés à la famille de Napoléon, dont une correspondance commentée de Napoléon et de son frère Joseph en 2007, puis « Napoléon et Joseph Bonaparte : le pouvoir et l’ambition » (Prix Premier Empire 2010) et « Murat, la solitude du cavalier », en 2015.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.