Cinéma/Séries TV

Quicksand

SERIE "PEPITES TV, QUICKSAND (NETFLIX): vous laisse hagard.
Série Suédoise 6 x 46 ', Sur NETFLIX depuis Avril 2019
Avec Hanna Ardéhn-Felix Sandman- William Spetz...

Infos & réservation

Lu / Vu par

Jean-Pierre Dusséaux
Publié le 25 mai . 2019

Recommandation

5,0En prioritéEn priorité

Thème

Drame psychologique et familial qui se déroule dans une banlieue chic de Stockholm. La fusillade survenue dans un lycée huppé de la ville va être le point de départ d'une enquête longue, minutieuse, toute en sobriété.

Amours naissantes, amitiés, jalousies, se lient et se délient dans cette histoire de « teen agers », sur fond de drogue.

Nous accompagnons, tout au long des 6 épisodes , l'évolution de 4 adolescents, qui bien que relevant pour 3 d'entre eux d'un milieu très aisé, vont être confrontés à des carences de taille au sein de leur propre famille.

Maya,18 ans, notre héroïne, est accusée de meurtre et inculpée.

Elle va tenter de suivre un fil d'Ariane , en remontant le temps, pour revenir au jour J de la « tuerie » .

Le spectateur va la suivre sur ce chemin escarpé, pour comprendre la réalité du drame.

Points forts

  • Cette histoire très finement ciselée, puissante, va nous faire croiser des personnages attachants, au 1er rang desquels, Maya, remarquablement interprétée, mais aussi des adultes, qui tous vont jouer une partition sans aucune fausse note.
  • Réalisation : un ton juste, équilibré et mis en phase avec l'histoire ; chaque mot, chaque geste est celui qu'il faut pour suivre Maya dans ses déambulations à la recherche du souvenir.

Points faibles

  • Difficulté de visionner 2 épisodes d'affilée, tant la pression ressentie à la fin des 46'
  • Laisse un peu hagard. Point fort ou point faible ? A chacun de juger

En deux mots ...

Quicksand, qui signifie en anglais sables mouvants, colle très bien au contexte, décrit dans cette série, dans lequel Maya, lycéenne studieuse et sage, se débat.

Elle est séduite par Sébastian , jeune homme issu d'une famille très riche, mais dont les relations difficiles avec son père l'ont rendu à la fois vulnérable , manipulateur et violent.

Maya croit qu'elle peut le sauver de ses démons et de cette tristesse profonde dans laquelle Sébastian incontrôlable se noie ; pour éviter cette noyade, elle se met elle même en danger et s'enlise à vouloir endosser un rôle, devenant au fil du temps de plus en plus écrasant. Il y a pourtant ces éclairs de lucidité qui lui font comprendre la nécessité de quitter ce navire déchaîné, et de s'extraire au plus vite de ces sables mouvants.

Même ceux qui l'aiment continuent de l'emprisonner dans cette voie. Subjugués par Sébastian , ils ne comprennent pas le désir de Maya de vouloir sortir de cette relation et malgré leur amour , sont inconscients de ce qui se trame en arrière plan ; au lieu de l'aider à sortir de la « vase », ils vont , au contraire, l'enfoncer encore plus, l'acculant à une forte culpabilité .

Cet enlisement qui la tenaille, l'enserre et l'étouffe, va la conduire à la tuerie, que l'on découvre dés le 1er épisode, mais dont on ne connaîtra toute la vérité que dans les dernières minutes.

Le réalisateur

Adaptation du roman de Malin Persson Giolito, romancière et juriste suédoise. En français le titre est « Rien de plus grand ».

Et aussi

A voir avant l'été, sur NETFLIX :

  • « After Life » : un journaliste, inconsolable du décès de sa femme, souhaite tenir loin de lui tous ceux qui veulent l'aider, en adoptant un comportement insupportable. Depuis mars 2019
  • « O Mecanismo » : l'histoire, inspirée de faits réels, se passe au Brésil ; il s'agit de corruption entre gouvernement et sociétés immobilières et pétrolières. Saison 1 parue en 2018 ; la saison 2 est  disponible depuis  le10 mai.
  • « Dead to Me » : Saison 1- Amitié qui se noue entre 2 femmes, l'une ,veuve à la recherche du chauffard ayant tué son mari et l'autre, une excentrique, assez trouble...

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.