Livres/BD/Mangas

Soyez gentils

Un discours à contre-courant bien réconfortant !
De George Saunders
Editions Fayard 30 p. 10 €

Lu / Vu par

Hélène Renard
Publié le 10 déc . 2019

Recommandation

3,0BonBon

Thème

Il s'agit du discours prononcé par l'écrivain George Saunders, lors de la remise des diplômes aux étudiants de l'Université de Syracuse dans l'Etat de New York, le 11 mai 2013. 

Le sous-titre précise le propos de l'auteur : Petit Éloge de la bonté à l'usage des générations futures. Il conseille, en effet, à son jeune public de se fixer un but dans la vie :essayer d'être plus gentils, moins égoïstes, plus aimants... Choisir d'errer sur la voie de la bonté en évitant tout ce qui peut rendre plus mesquin, plus étriqué. 

Pourquoi ? Parce les gestes de bonté libèrent ce qu'il y a de meilleur en chacun. 

Qu'est-ce qui pourrait être plus important dans la vie que cette conquête de la part la plus lumineuse de soi-même ? 

Points forts

- Oser proposer ce thème à des étudiants dont la principale ambition est la  réussite (voyager, s'enrichir, devenir célèbre, innover, diriger, etc...) est une audace sympathique ! Un discours à contre-courant qui réconforte. 

- Le style parlé et l'humour rendent  la lecture aisée. 

- Une jolie mise en page peut faire de cet opuscule une idée de cadeau.

Points faibles

Le discours étant un exercice limité en temps, le thème de la bonté n'est évidemment pas développé à fond.

En deux mots ...

Se laisser persuader que la bonté n'est pas ringarde mais au contraire l'une des solutions d'un monde plus agréable... ça vaut la peine d'y consacrer un quart d'heure de lecture.

Un extrait

"S'il nous faut tendre à plus de bonté, cela implique aussi que nous nous prenions au sérieux - dans chacun de nos gestes, chacune de nos entreprises, chacun de nos rêves. Il nous faut en passer par là pour atteindre au meilleur de nous-mêmes. Faites table rase de tout ce qui vous empêche d'accéder à cette secrète réserve de lumière..."

L'auteur

George Saunders, né au Texas en 1958, a lui-même été étudiant à l'Université de Syracuse (trente ans avant d'y prononcer ce discours) et y enseigne aujourd'hui la littérature et l'écriture créatrice. Il est l'auteur de neuf ouvrages dont plusieurs sont des recueils de nouvelles. Son premier roman Lincoln au Bardo  -qui vient de paraître en français chez Fayard- avait reçu le prix Booker, l'un des plus importants prix de langue anglaise. Ses autres romans et nouvelles sont publiés en français par Gallimard.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.