Le Syndrome de Michel

La masculinité toxique sous le scalpel des créateurs d’Et Tout le monde s’en fout
De
Fabrice de Boni, Marc de Boni et Axel Lattuada
Durée : 1h20
Mise en scène
Fabrice de Boni
Avec
Axel Lattuada
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Petit Palais des Glaces
37 rue Faubourg du Temple
75010
Paris
01 42 02 27 17
Du 21 septembre au 26 octobre tous les jours à 20h30

Thème

  • Le monde va mal, les femmes sont toujours plus maltraitées, et pourtant… Tout le monde s’en fout !
  • Pourquoi ? Parce que nous souffrons peut-être du « syndrome de Michel », dont je ne vous dévoile pas l’inspirateur, mais vous laisse plutôt le soin de le découvrir sur scène dans un grand éclat de rire…
  • Sur un ton de conférencier vénère, Lexa, alias Axel Lattuada, nous explique ce fameux syndrome. Interactif et pédagogique.

Points forts

  • Le message. C’est un appel à la déconstruction des masculinités toxiques. Sans moralisation et avec humour, le conférencier à capuche nous emmène pas à pas à comprendre le concept, pourquoi il existe, comment en sortir. C’est un véritable cours auquel nous assistons. Le public est d’ailleurs conquis puisque la salle (pleine à craquer) est toute entière debout.
  • Le mordant de certains passages, qui a fait le succès de la web-série Et tout le monde s’en fout. 
  • Les moments musicaux : accompagné de sa guitare, Axel Lattuada se révèle pour la première fois comme chanteur.

Quelques réserves

  • Le jeu d’Axel Lattuada manque encore de sincérité. Son personnage acariâtre semble trop peu assumé, ou trop éloigné de son créateur. 
  • Par ailleurs les interventions de la voix pré-enregistrée du personnage de la sœur m’ont déconnectée du présent. Là encore, le spectacle perd en spontanéité et en authenticité.

Encore un mot...

  • On passe un très bon moment. On rit souvent et l’on apprécie de voir porté sur scène un message engagé, responsabilisant et féministe. Merci !
  • Les auteurs parviennent à expliquer de manière ludique un sujet complexe, sans perdre la salle. C’est très intelligent et dans l’air du temps. Cela fait du bien.
  • Le spectacle est issu d’une web-série, ce qui fait son succès mais aussi ses limites. Ce qu’a réussi avec brio Kyan Khojandi avec Bref est ici un peu moins maitrisé.

Une phrase

Axel Lattuada raconte : « C’est quoi le sujet qui nous a animé le plus (avec Fabrice de Boni) ? La place des femmes. C’est le truc qui nous fait rire le plus jaune. Sur lequel on a le plus de trucs à dire. »

L'auteur

  • Fabrice de Boni (auteur et réalisateur), Marc de Boni (journaliste et grand reporter), et Axel Lattuada (auteur, réalisateur, monteur et désormais comédien), ont réalisé ensemble la web-série Et tout le monde s’en fout. Grand succès. La chaine YouTube a cumulé depuis 2017 plus de 58 millions de vues. 
  • Un premier spectacle est né de leur collaboration, Le syndrome de Michel est le second, alors qu’un film est également en cours de création.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Seul en scène
Gelsomina
De
Pierrette Dupoyet, d’après La Strada de Federico Fellini
Seul en scène
Un sac de billes
De
de Joseph Joffo – adaptation Freddy Viau