Thêatre-Spectacles

Hibernatus

De Jean-Bernard Luc
Adaptation d'Eric-Emmanuel Schmitt
Mise en scène : Steve Suissa
Avec Jean-Luc Reichmann, Ingrid Chauvin, Baya Rehaz, Nicolas Messica

Infos & réservation

Théâtre de la Michodière
4 bis rue de la Michodière
75002 Paris
Tél. : 01 47 42 95 22
http://www.michodiere.com
Jusqu’au 29 mars
Publié le 26 jan . 2015

Recommandation

3,0ExcellentExcellent

Thème

On se souvient du film d’Edouard Molinaro, sorti en 1969, avec Louis de Funès. C’est l’histoire d’un homme congelé dans les glaces du pôle Nord, retrouvé miraculeusement vivant cent ans après… La pièce a, quant à elle, une soixantaine d'années et connut un grand succès, à l'époque, au théâtre de l'Athénée.

Points forts

 1. Un scénario extravagant ! Pour cet homme qui revient à la vie en 2015, alors qu’il avait disparu cent ans auparavant, le monde a bien changé… Les médecins imposent à Edmée, son arrière-petite-fille, de l’accueillir dans le cadre qu’il connaissait, c’est à dire celui du XIXè siècle.

 2. Des comédiens venus de la télévision, et excellents : Jean-Luc Reichmann est connu comme animateur. Quant à Ingrid Chauvin, on l’a vue dans de nombreuses séries à succès… Acclamés par le public dès leur entrée sur scène, on oublie très vite le côté stars de la télé, et on rentre très rapidement dans la pièce… 

Jean-Luc Reichmann est Hubert de Tartasse, un homme obsédé par la peur de vieillir, et qui pour se calmer, se met à tricoter… 

Sa femme, Ingrid Chauvin, est une jolie et riche héritière… 

Citons aussi Anouchka Delon, parfaite dans le rôle de la fille d’Hubert, qui – obsession de la jeunesse éternelle oblige- souhaite qu’on la présente comme sa jeune sœur; et Raymond Acquaviva, qui joue à merveille un professeur du Musée de l’Homme…

 3. Une mise en scène amusante ! On passe d’un joli salon bourgeois contemporain avec grande baie vitrée, télévision au mur et ordinateur sur la table, au même salon transposé au XIXè, tel que le revenant l’a connu, avec robes longues pour les femmes et moustaches pour les hommes…

Points faibles

Rien à redire pour ceux qui souhaitent passer une soirée divertissante sans se prendre la tête. En revanche, la pièce n’est pas à conseiller aux intellectuels…

En deux mots ...

Si vous voulez rire sans vous ennuyer une seconde, allez-y!

Une phrase

Celle-ci, d’Hubert de Tartasse : « « Monsieur », çà veut dire : t’es vieux, t’es moche, tu pues… ils auraient dû m’appeler « Hub »… ou encore « Je n’ai pas une minute à moi pour les autres ».

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.