Thêatre-Spectacles

Le Jour où je suis devenue chanteuse black

De Caroline Devismes et Thomas le Douarec
Mise en scène : Thomas le Douarec

Infos & réservation

La Manufacture des Abesses
7 rue Véron
75018 Paris
Tél. : 0142334203
http://www.manufacturedesabbesses.com
ATTENTION : dernière représentation, le 3 mai
Publié le 28 avr . 2014

Recommandation

3,0BonBon

Thème

Sur des standards de "Rythms and Blues", Caroline Devismes chante, danse et joue sa vie.

Elle est une Ch'ti du Pas de Calais, blonde aux yeux bleus, et découvre à huit ans que son grand-père était noir! ( Inspiré de fait réel). 

Lauri Lupi, son drôle de musicien, chanteur, comédien, danseur, l'accompagne.
 

Points forts

- La grande voix de Caroline est époustouflante: elle chante merveilleusement la musique des années Aretha Franklin et Diana Ross.

C'est une vraie Lady Soul! L'anglais des chansons est parfait.

- Elle joue la comédie et danse à " l'américaine" avec une énergie décapante et une drôlerie hors du commun.

- Le duo qui s'installe petit à petit avec Lauri Lupi est tendre et émouvant.

Points faibles

- Une comédie musicale? Ils ne sont que 2, il manque du monde !
- Un one woman show?  Ils sont  2, donc trop !
- Un tour de chant?  Trop de textes parlés!
- Une pièce de théâtre? Trop de chant!
- Le côté entre-deux et non choisi de la mise en scène est un peu gênant...
- On peut regretter également le choix de la  perruque et les lunettes de Lauri Lupi qui dirige le spectacle vers l'humour burlesque. 
 

En deux mots ...

Au-delà des réserves exprimées, ce spectacle pose habilement la question de l'identité de chacun, de l'héritage et l'appartenance à différents groupes ethniques.
Caroline apprend à la fin du spectacle que son arrière grand-mère était indienne...
Ce sujet grave est traité avec un humour bienvenu.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.