INERTES

Echec et dames
De
Paul Vermersch
DUREE : 1H35
Avec
Manaëlle Cobra, Claire Penalver Smorawinska, Stanislas Toupet
Notre recommandation
2/5

Infos & réservation

Théâtre Les Déchargeurs
3 rue des déchargeurs
75001
Paris
01.42.36.00.50
Du 30 octobre au 22 novembre. Du dimanche au mardi à 21H

Thème

  • Il est assis nu, attaché sur un fauteuil Louis XV. Elles s’acharnent sur lui tour à tour, en déversant leur douleur, leurs rancœurs, leurs frustrations. 
  • Femme ou maîtresse, elles font le bilan sans concession d’une vie amoureuse ratée.
  • Il y a dans cette comédie noire et grinçante de la vengeance de deux femmes sur l’homme qu’elles ont aimé une volonté évidente de donner une parole aux femmes sous influence.

Points forts

  • Le côté saugrenu et absurde de la situation.
  • Les interprètes donnent toute leur énergie dans cette rage et cette colère, qui noient parfois le propos dans ce qu’il nous révèle de la douleur du sentiment amoureux.

Quelques réserves

  • Des monologues un peu trop longs.
  • La confrontation des deux personnages féminins et l’épilogue un peu court.
  • La parole du mari quasi-absente : bien évidemment le propos est narré sous le prisme de l’humour absurde, mais il souffre parfois d’un manque d’équilibre, en ce que l’homme n’a guère d’occasion de s’exprimer, contrepoint qui aurait donné à la comédie plus de force.

Encore un mot...

L’écriture d’Inertes révèle un auteur dont le trait de plume s’avère incisif et mordant, et l’on s’amuse de cette situation bien saugrenue à l’issue surprenante.

Une phrase

LA MAITRESSE : « On se sépare dans la haine et dans les cris et la rage, il n’y a rien de beau à notre séparation et ça me tue que même ça, même le moment où ça se termine, même la fin, que même la fin elle ne soit pas belle.

L’EPOUSE : Je m’imagine que tout peut arriver maintenant que j’ai trouvé mon mari ligoté sur une chaise louis XV dans une grange de la Drôme, l’imagination n’a plus de limite. »

L'auteur

  • Paul Vermersch a suivi des études à Sciences Po, puis à la Sorbonne. Formé par Malik Faroun au Conservatoire de Versailles, il se forme à la dramaturgie auprès de Dominique Barbéris et Nicole Couderc. 
  • En 2022, il est lauréat de l’Aide nationale à la Création de textes Dramatiques (ARTSCENA).

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
C’est un métier d’homme
De
L’Oulipo : Michèle Audin, Paul Fournel, Jacques Jouet, Hervé Le Tellier, Clémentine Mélois, Ian Monk