Lady Agatha

A Christie for Christmas !
De
Cristos Mitropoulos et Ali Bougheraba
Mise en scène
Cristos Mitropoulos
Avec
Camille Favre-Bulle, Tatiana Gousseff, Marie-Aline Thomassin, Matthieu Brugot, Erwan Creignou et Léo Guillaume
Notre recommandation
5/5

Infos & réservation

Théâtre Saint Georges
51, rue Saint-Georges 75009
75009
Paris
01 48 78 63 47
Jusqu’au 18 décembre

Thème

  • Durant la bataille d’Angleterre, alors que les bombardiers allemands pilonnent les villes anglaises, la déjà célèbre Agatha Christie ne renonce pas à quitter son bureau, et encore moins y abandonner sa machine à écrire fétiche.
  • Mais qu’écrire dans de telles circonstances ? Un nouveau roman, alors qu’à tout moment une bombe peut la réduire en poussière ? Miss Christie a une autre idée : elle va jeter les bases de son autobiographie ! 
  • Sous ses doigts qui courent sur les touches de sa Remington Home Portable number 2, émerge alors le petit monde d’Agatha : sa famille aimante et fantasque, ses maris successifs, et, bien entendu, les héros sortis de son imagination fertile, Hercule Poirot en tête…

Points forts

  • Ceux qui imaginaient Agatha Christie un peu recluse comme l’une de ses héroïnes, la célèbre Miss Marple, en seront pour leurs frais. La vie de Lady Agatha (1890-1976) fut bien rythmée, avant d’être reçue et anoblie par Elizabeth II, qui lui confia malicieusement son honneur de rencontrer enfin une femme plus célèbre qu’elle... 
  • C’est ce parcours – scandé par les grandes secousses de l’histoire mondiale au XXe siècle (fort bien rappelées ici) – qui nous est présenté avec talent, et en évitant les pièges d’un lourd didactisme.
  •  La construction des principaux héros de l’univers de la reine du roman policier à énigme est fort bien rendue, ainsi “l’invention“ d’Hercule Poirot constitue-t-elle l’un des (nombreux) moments forts de la pièce. 
  • Les comédiens, qui savent aussi bien jouer que danser, chanter, sont mis en orbite par une mise en scène nerveuse et un décor malin. Le public embarque ainsi en paquebot pour, la minute suivante, se trouver en avion, aux côtés de miss Agatha Christie herself
  • Lady Agatha inspire donc spontanément une très forte empathie auprès du public, qui salue longuement et chaleureusement la performance des interprètes, et en premier lieu celle de Camille Favre-Brulle dans le rôle-titre, toute en simplicité, et avec un enthousiasme inaltérable et communicatif (on en attendait pas moins de cette « Nana d’Paname »…).

Quelques réserves

Une seule, concernant l’affiche, dont le graphisme un poil trop convenu ne donne pas une idée exacte de la qualité du spectacle.

Encore un mot...

  • La vie trépidante d’Agatha Christie nous conduit presque à penser que le célèbre She’s a Lady, chanté par le tonitruant gallois Tom Jones, a été composé exprès pour l’autrice de Mort sur le Nil !
  • Instructif, malin, surprenant et original : c’est le spectacle familial idéal à l’approche des fêtes de fin d’année.

Une phrase

« Il ne faut pas refuser l’aventure quand elle se présente. » [mantra d’Agatha Christie]

L'auteur

Cristos Mitropoulos et Ali Bougheraba se sont fait une spécialité du biopic à succès au théâtre, puisqu’on leur doit déjà Ivo Livi, ou le destin d’Yves Montand, Molière du meilleur spectacle musical en 2017.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
Je pars sans moi
De
Johanna Korthals Altes et Isabelle Lafon (inspiré des œuvres du psychiatre Gaetan de Clérambault et des écrits de Fernand Deligny)