Les vœux du cœur

Trop "politiquement correct" mais divertissant et profond.
De
Bill C. Davis
Mise en scène
Anne Bourgeois
Avec
Julien Alluguette, Bruno Madinier, Davy Sardou, Julie Debazac
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Théâtre La Bruyère
5, rue La Bruyère
75009
Paris
0148747699
Jusqu’à fin décembre

Thème

Tom et Brian sont homosexuels et catholiques pratiquants. Ils désirent se marier et vont trouver leur curé bien-aimé, le père Raymond, pour lui demander de bénir leurs voeux. Le prêtre refuse, fidèle à l’enseignement de l’Eglise : le mariage est réservé à un homme et une femme, les personnes homosexuelles doivent rester célibataires et chastes. Brian est révolté, Tom très perturbé. Leur relation se complique. La sœur de Brian, Irène, est tout comme son frère outrée par la réaction du prêtre. Elle est d’autant plus affectée qu’elle doit confier au couple l’enfant qu’elle attend, fruit d’une liaison sans lendemain. Provocatrice, elle est prête à tout pour convaincre le père Raymond qu’il a tort.  

Points forts

1.     Les comédiens sont excellents, en particulier Davy Sardou (Tom), convaincant en catholique enclin à la culpabilité et à la remise en question. 

2.     Les dialogues sont drôles. 

3.     Certains moments sont émouvants, par exemple lorsque Tom évoque la difficulté de révéler son homosexualité à ses parents. 

4.     Chaque personnage défend une part de vérité..

Quelques réserves

1.   L’irruption d’une autre intrigue amoureuse, suffisamment puissante pour provoquer le retournement final, m’a paru un peu rapide, un peu artificielle. 

2.   Le dénouement n’échappe pas au politiquement correct.

Encore un mot...

La pièce est à la fois divertissante et profonde. La réflexion suscitée va au delà de la question du mariage homosexuel : l’Eglise doit-elle s’adapter à son époque et jusqu’où ? Qu’est-ce que le courage pour un prêtre : obéir et rester fidèle comme il l’a promis pour toute sa vie ou suivre sa conscience, quitte à trahir l’enseignement de l’Eglise et être mis à l’écart ? 

Une phrase

"Etre fidèle à des voeux révèle des vérités comme rien d'autre."

L'auteur

Bill C. Davis est un auteur de théâtre, américain, élevé dans une famille catholique. Sa pièce « L’affrontement » - Mass Appeal de son titre originel-, un face-à-face entre deux prêtres, a connu un grand succès en France. Elle fut jouée par Jean Piat et Francis Lalanne en 1996, puis par Francis Huster et Davy Sardou en 2013. 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
Lady Agatha
De
Cristos Mitropoulos et Ali Bougheraba