Molière malgré moi

Un retour aux sources, humble, brillant et attachant
De
Francis Perrin
Mise en scène
Francis Perrin
Avec
Francis Perrin
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Théâtre de la Gaité Montparnasse
26 rue de la Gaîté
75014
Paris
0143221618
Jusqu'au 3 septembre

Thème

La vie de Molière, à partir de son premier succès devant le roi. Francis Perrin nous conte ses moments de gloire et ses échecs, les victoires et les trahisons qui ont marqué sa vie professionnelle et personnelle, les deux étant intimement liées. Le soutien de Louis XIV, l'estime et l'amitié de Boileau, la jalousie de ses détracteurs, la loyauté de ses comédiens, les querelles décisives, c'est tout son parcours artistique qui nous est dépeint, jusqu'à la maladie qui l'emporte.

Points forts

L'énergie débordante de Francis Perrin ! Grâce à sa passion communicative et à son entrain, on ne s'ennuie pas une seconde. Il tient ce seul en scène d'une heure et demie d'une main de maître, sans perdre son rythme.

Un récit riche et passionnant qui retrace la vie du chef de troupe, en l'entrecoupant de célèbres passages de ses oeuvres. Le texte est bien écrit et le ton est juste : Francis Perrin adopte un registre élégant, adapté au propos, sans pour autant chercher à singer la langue du XVIIe.

En tant que comédien, metteur en scène, directeur de théâtre, Francis Perrin a une histoire personnelle étroitement liée avec son sujet. Pourtant, il ne se met jamais en avant et consacre chaque seconde, chaque phrase de son récit à ciseler le portrait de Molière. Une humilité qui témoigne de la sincérité de l'hommage.

Le décor recherché, composé de meubles d'époque, de costumes et d'une reproduction du fameux fauteuil de Molière, nous plonge immédiatement dans l'atmosphère du Grand Siècle.

La fantaisie finale est originale et bien trouvée. Elle clôt parfaitement le spectacle.

Quelques réserves

Francis Perrin a tant à dire sur son sujet que le débit du récit est souvent assez précipité.

Paradoxalement, on passe plutôt rapidement sur les querelles importantes : celle de Tarfuffe, de Don Juan ou des Femmes Savantes. Si les éléments biographiques et chronologiques ne manquent pas, le fonds et les enjeux de ces querelles ne sont pas vraiment approfondis.

La dimension humoristique, qui colore parfois le récit, aurait pu être plus marquée, dans la mesure où le combat et la réussite de Molière fut de donner ses lettres de noblesse à la comédie.

Encore un mot...

Un hommage vibrant au « patron » des comédiens. On apprend à connaître l'homme derrière les oeuvres, un être entier qui a vécu au rythme de son art et s'y est consacré corps et âme.

Francis Perrin tient ce seul en scène d'une heure et demie avec une belle énergie.

Une phrase

« On va me faire payer très cher le plaisir que j'ai à faire rire mon prochain. »

L'auteur

Comédien, scénariste et réalisateur, Francis Perrin a fait ses armes à la Comédie-Française où il est entré en 1972, avant de s’ouvrir au monde du cinéma. De 1992 à 2000, il a dirigé le Théâtre de Montansier, à Versailles, sa ville natale. 

Ses rôles à succès, sa présence dans les médias et son investissement dans le monde du théâtre ont fait de lui une personnalité à part  sur la scène culturelle française.

Commentaires

philippe
lun 09/03/2020 - 22:08

Existe-t-il un enregistrement de ce spectacle ?

Ce spectacle se joue-t-il encore cette année ?

Est-ce possible d'avoir un contact avec Francis Perrin à ce propos ?

En vous remerciant
Bertrand

Françoise
ven 22/07/2022 - 10:57

Excellent émouvant documenté performence d'acteur Bravo Monsieur Perrin et Merci Molière.
Nous aimerions acheter le dvd ou autre enregistrement de ce spectacle, pour le voir à souhait car c'est bon pour la santé !

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
LOVE SONGE THERAPIE
De
D’après l’œuvre de William Shakespeare, adaptée du Songe d’une nuit d’été par Ned Grujic et Raphaël Sanchez