Mon ami La Fontaine

Aussi passionnant que surprenant
De
Philippe Murgier
Mise en scène
Christophe Gand
Avec
Philippe Murgier (Fouquet), Jean-Louis Charbonnier (Champagne, viole de gambe), Jean-Jacques Cordial (capitaine Saint-Mars) et la voix de Christiane Cohendy.
Notre recommandation
5/5

Infos & réservation

Thème

C’est une création à partir de l’emprisonnement de Nicolas Fouquet, surintendant des Finances,  depuis sept ans  à la forteresse de Pignerol, par la haine de Jean-Baptiste Colbert, et surtout par la volonté du Roi Louis XIV, qu’il a rendu jaloux par le luxe de son château de Vaux. Dans le plus profond dénuement, il est seulement entouré de son valet Champagne qui lui joue du viole de gamme; il est interdit de visites et il n’a pas le droit de lire ni d'écrire. Mais un jour, il reçoit par la cheminée le premier volume des fables de La Fontaine, seul ami à le soutenir encore. Il lit une douzaine de ces fables, il les commente en mettant en parallèle la cruauté, l’injustice, la ruse ou la bêtise des animaux avec le monde de la Cour et sa propre situation. Il passe du désespoir à l’enthousiasme, du rêve au retour à la réalité. mais devant la menace de se faire retirer ce livre par Saint-Mars, il l’apprend par coeur, jolie façon de cacher les fables dans sa tête. Il meurt en 1680, toujours emprisonné.

Points forts

1) C’est une extraordinaire création qui fait vivre le personnage de Fouquet, peu ou mal connu du grand public, à partir de quelques fables.

2) Le choix des fables animalières et leur interprétation donne lieu à un remarquable satire de la Cour et de la nature humaine.

3) Dans le rôle de Fouquet, Philippe Murgier est admirable: non seulement il lit les fables avec vie et talent, mais il fait croire à son personnage en jouant son désespoir, sa vision désabusée de la société, et le bonheur qu’il trouve dans ce livre des Fables. Il est le symbole des victimes de l’arbitraire, en partie sauvé par la culture.

4) La mise en scène est simple mais parlante: la chambre du prisonnier, dépouillée de tout, la lumière grise, les plateaux portant un repas frugal, la présence de Champagne, toujours près de lui, les allers et venues dans sa cellule, donnent du réalisme et de la crédibilité à l’histoire. Le passage où il rêve qu’il est à la Cour à la place de La Fontaine est une grande réussite.

5) La musique, des airs de Lully, des morceaux tristes ou des danses, apportent une consolation au prisonnier, illustrent la fidélité de son valet et mettent des espaces de respiration dans le monologue. Champagne parle peu, mais il joue de la musique.

Quelques réserves

Je ne vois guère de point faible dans ce magnifique spectacle. Le soir ou j'y suis allée, il a été très applaudi à la fin, par un public de tous les âges, de 7 à 77 ans, et au-delà...

Encore un mot...

Voilà une création très réussie, passionnante sur le plan littéraire, mais aussi psychologique et sociologique. 

Décidément, les animaux nous en apprennent beaucoup sur les hommes...

Une phrase

« Selon que vous serez puissant ou misérable, 
Les jugements de cour vous feront blanc ou noir »

La Fontaine, Les Animaux malades de la Peste.

L'auteur

Philippe Murgier est donc comédien, auteur. Il a réalisé également des courts-métrages, "Le Rêveur", "Un Portrait", puis un film, « La Mort est rousse », et de deux livres d’oratorio "Monsieur M » et « Entre terres ». il vient d’enregistrer un CD de 21 fables de La Fontaine.

C’est en se documentant pour écrire une pièce sur Fénelon qu’il a eu l’idée de construire cette histoire à partir des Fables, au lieu de simplement les réciter.

Commentaires

Philippe Murgier
ven 19/10/2018 - 15:17

Merci Madame, vous rendez heureux l'auteur et le comédien.
Bien à vous.

Philippe Murgier

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.