On ne se mentira jamais

De
Eric Assous
Mise en scène
Jean Luc Moreau
Avec
Fanny Cottençon et Jean Luc Moreau
Notre recommandation
5/5

Infos & réservation

Théâtre La Bruyère
5, rue La Bruyère
75009
Paris
01 48 74 76 99
Jusqu'au 28 mars

Thème

Un couple, Serge et Marianne, file le parfait amour depuis plus de 20 ans. Mais un banal accrochage de voiture se révèle être comme une épine dans le pied; le  doute s’installe et ronge petit à petit ce bel équilibre; et de fil en aiguille tout bascule, et l’autre apparaît alors sous un jour inconnu.

Points forts

Un texte enlevé, remarquablement interprété. Trois actes, parfaitement huilés. Mais on n’est pas à l’abri des surprises, lorsque tout semblait s’arranger … la chute risque d’être sévère.
Le doute , la suspicion, sont des poisons à effets lents mais dévastateurs.

Fanny Cottençon, actrice à multi facettes, est parfaitement à l’aise dans ce rôle; elle semble se délecter, avec gourmandise, de la situation; elle ne joue pas, elle vit complètement cette enchainement; son intuition la guide, l’émoustille; et elle va habilement provoquer les révélations et démêler  petit à petit cet écheveau. Elle s’emballe presque, comme prise à son propre au jeu.

Jean-Luc Moreau, subjugué, effaré par tant d’acharnement,  semble quelque peu désemparé, ce qui rend son rôle parfaitement crédible; il lâche peu à peu, il avoue bribe par bribe, perd pied, mord à l’hameçon.

Un suspens enjoué  avec des rebondissements inattendus; on dirait presque échec et mat, mais cela repart de plus bel. On rit de bon coeur. 
Attention messieurs à  l’intuition féminine, une mise à mort lente, calculée. Mais on a presque envie de dire à Marianne, stop, tu vas trop loin, tu prends des risques, tu veux vraiment savoir ?

Le public prend parti, c’est comme dans polichinelle, on crierait presque: attention piège!

Quelques réserves

Je n’en ai pas trouvé

Encore un mot...

Lequel ment le mieux, pour notre plus grand  plaisir ou à notre plus grande surprise ?

Une vérité inoffensive qui peut devenir dévastatrice. Cela risque de faire mal.

Une phrase

« Je suis mariée, dit elle, certes c’est un handicap mais pas un frein ».

L'auteur

Eric Assous  ne cesse de nous régaler avec des comédies  délicieuses et terriblement actuelles, qui nous  touchent en plein coeur. En effet,  cet auteur prolifique a un  thème préféré : le couple face au mensonge. Une valeur universelle ! A l’affiche en ce moment : ‘On ne se mentira jamais"; après ‘Nos Femmes". Tout un programme...

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
Lady Agatha
De
Cristos Mitropoulos et Ali Bougheraba