Thêatre-Spectacles

Pas de nounou pour Thoutmosis

De Bruno Lugan
Mise en scène : Philippe Manesse

Infos & réservation

Le Café de la Gare
41, rue du Temple
75004 Paris
Tél. : 01 42 78 52 51
Vendredi, samedi et dimanche à 19h; lundi et mardi à 20h30
Tags :
Publié le 19 jan . 2014

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Voilà une pièce policière de boulevard complètement déjantée et pleine de rebondissements, qui rend de très bonne humeur ! 
Cela commence calmement dans le salon d'un couple qui s'apprête à sortir pour fêter les 60 ans du Monsieur... Lorsqu'arrive la fille qui veut confier à ses parents son bébé Thoutmosis, pour boire une pina colada avec une copine... Puis débarque Madame Sanchez, la concierge "portobulgarocorse" qui apporte la cage de son "piou piou", voulant tout quitter car son mari la fait "cocoue"... Enfin, l'inspecteur Le Tallec suivi de sa Commissaire divisionnaire entrent pour surveiller un malfrat par la fenêtre...

Ces personnages se retrouvent enfermés dans ce salon pour percer le fameux mystère du casse du mont de piété dans une suite rocambolesque de quiproquos mouvementés......

Points forts

  • Il y a d'abord les comédiens, tous excellents, chacun avec sa personnalité, qui forment une troupe vivante, originale et drôle, caractéristique du Café de la Gare : 
    - Philippe Manesse qui a fait la mise en scène, joue un personnage exubérant qui passe son temps à faire de mauvais jeux de mots. 
    - Son épouse, Christine Anglio, joue une comédienne ratée et daltonienne.
    - Laetitia Vercken, la mère de Thoutmosis, pense avant tout à caser son fils par n'importe quel moyen.
    - Laurie Marzougui, La concierge, parle avec un accent incroyable.
    - Carole Massana, la commissaire divisionnaire, est une femme à poigne, à tendance alcoolique.
    - Enfin Patrice Minet, l'inspecteur, est complètement soumis à l'autorité de sa supérieure... 

    Tous sont tordants !

  • Le rythme de la pièce, complètement délirant, fait passer le spectateur d'une situation cocasse à une autre, sans aucun repos !
    Quelle énergie, pas le temps de s'ennuyer !

Points faibles

Une chose est sûre, ce scénario un peu décousu, ne s'adresse ni aux intellos, ni aux esprits cartésiens...

En deux mots ...

Cette pièce écrite et jouée pour faire rire atteInt bien son objectif.
Mais attention, elle se termine le 2 février.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.