Thêatre-Spectacles

Protée

De Paul Claudel
Mise en scène : Philippe Adrien

Infos & réservation

Théâtre de la Tempête: Cartoucherie de Vincennes
Route du Champ-de-Manoeuvre
75012 Paris
Tél. : 01 43 28 36 36
http://www.la-tempete.fr
ATTENTION : fin des représentations le 13 avril
Publié le 31 mar . 2014

Recommandation

3,0BonBon

Thème

L'auteur de "Partage de Midi" et du "Soulier de satin" n'était pas forcément connu sous un jour aussi farceur. "Protée" est écrite par Claudel en 1913, l'année du triomphe de "L'annonce faite à Marie" mais aussi l'année où la grande sculptrice, sa soeur Camille Claudel, l'amie de Rodin, est internée par la famille. Juste avant la guerre de 14-18, de quoi pour un poète aller se réfugier dans le loufoque, la folie poétique et l'incongruité...

En référence parodique et délirante à" L'Odyssée" d'Homère et à "Hélène" d'Euripide, dans la pièce, il y deux Hélène de Troie, une fausse, très spirituelle et une " officielle", idiote vaniteuse. Peut- être les deux attirances d'un poète macho bien élevé....

La nymphe Brindosier, la fausse Hélène , mène une troupe de satyres et cherche à s'évader du joug du dieu Protée qui règne sur l'île de Naxos: une île " qui se trouve ici, pour le moment", mais cela peut changer. Les habitants sont surtout des phoques.

Points forts

1  Le ton: La cocasserie poétique fait penser aux romans cosmiques et baroques de Cyrano de Bergerac, le poète du XVIIe siècle. Le lyrisme bouffon, la satire des grands mythes grecs, la connivence avec les moutons et les phoques, l'ivresse du langage dont les points d'appuis n'ont plus rien de réaliste...tout cela emporte. Les personnages semblent pris d'une frénésie sexuelle réprimée qui éclate en tous sens. " Protée est pourvu jusqu'à la ceinture".

2  La drôlerie: On rit comme des gamins. Chaque fois qu'un faux mouton fait " bêêêê", on a envie de l'imiter en choeur. Claudel considère la farce comme " l'expression héroïque de la joie de vivre".

3 Le visuel: Nous découvrons le jardin d'une belle maison avec son rideau d'arbres projeté. Un portrait en noir et blanc évoque Paul Claudel. On a une pensée pour lui dans son château d'écrivain en Isère où Mauriac le visita.

Deux statues de satyres drôlatiques, une minuscule marionnette inquiétante ( bélier ou humain), une embarcation enfantine, de beaux grands arbres frémissants...Les images sont sobrement esthètiques et marquantes.

4  Les comédiens: Ménélas ( Mathieu Marie), ce long beau garçon, en costume clair de colon prêt à embarquer pour les îles, cristallise le ton idéal pour ce spectacle. C'est un comédien hors normes. Il fait aussi penser à un jeune homme pas terminé, une sorte de scout qui aurait pris des chemins de traverse. Sa fausse naïveté, ses étonnements incongrus, un charme, sont l'évidence même. C'est d'ailleurs un habitué de la troupe du metteur en scène Philippe Adrien.

5 Le metteur en scène: Philippe Adrien, le directeur du théâtre de La Tempête, est l'un des plus grands du théâtre d'aujourd'hui. On n'oublie pas ses Molière . Et Ionesco, et "Le Dindon" de Feydeau, et Tchekhov.... Bref: un trésor national!

Points faibles

Dans la première moitié de la pièce, la cocasserie est constante et le rythme diabolique mais cela s'enlise un peu dans les références mythiques et devient moins drôle. " Une loufoquerie consciencieuse" avait écrit Clémenceau.

Claudel aurait pu assaisonner plus équitablement sa salade délirante. 

Mais l'on est ravi de l'absorber telle quelle.

En deux mots ...

 Cette pièce peu jouée méritait vraiment d'être montée. 

Le spectacle dure 1h15, c'est parfait pour le spectateur d'aujourd'hui, moins sensible aux complications allusives qu'à l'époque de Claudel.

Se rendre à la Cartoucherie est toujours une expérience théâtrale et sentimentale depuis les premiers spectacles d'Ariane Mouchkine dont nous aurons un " Macbeth" en avril prochain .

Le plaisir commence dans la navette très facile à trouver à la sortie numéro 6 du métro Château de Vincennes. Puis le bois, les arbres, les cours pavées, la Cartoucherie, les bars pour un "en cas"..... 

Comme les moutons de Protée, on a envie de dire " bêêê".

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.