Récital Emphatique

De
Michel Fau
Avec
Michel Fau

Piano : Mathieu El Fassi

DVD du spectacle disponible ici:  http://www.copat.fr/recital-emphatique.html

Notre recommandation
5/5

Infos & réservation

Théâtre de l'Oeuvre
55 rue de Clichy
75009
Paris
01 44 53 88 88
Jusqu'au 18 juillet
Lu / Vu par Culture-Tops

Thème


- Michel Fau est-il une Diva des années 20 qui chante, déclame, joue la comédie, et danse ?
Vrai.

- Est-il déguisé en Castafiore ?
Vrai. Elle est trés maquillée, à grand renfort  de faux cils longuissimes, de sourcils ultra dessinés et d'une bonne couche de fond de teint pimentée de lèvres écarlates. 
Elle apparait dans une robe de mousseline aux couleurs pastel, puis dans un lamé éblouissant, le tout surmonté d'une perruque aux longs cheveux.

- Récital emphatique ? Signification de ce mot : pompeux, ampoulé, déclamatoire, solennel, sentencieux, affecté, dithyrambique ?
Vrai. Si ce n'est pas emphatique je ne sais pas ce qui est emphatique !

Points forts

- Ce spectacle est-il grotesque?
Faux: C'est un spectacle musical et théâtral étonnant, jamais vu. 
Soutenu par Mathieu El Fassi, pianiste beau et talentueux, Michel Fau interprète "Samson et Dalida", " Je veux" de la chanteuse Zaz,"Toreador" de Carmen, "Summertime" de Gershwin, "Tante Amelie", le générique de "Starky et Hutsh"...
Son interprétation vaut le détour. Elle concentre l'ensemble des défauts et des tics des tragédiennes d'antan.

Tout est dans le regard appuyé, les clignements d'oeil, les moues, les poses lascives, les déplacements en danse maladroite...
La salle rit fort.

Le point culminant, à mon avis, est l'interprétation d'un même texte de Phèdre de plusieurs façons... si différentes : populaire/ intello /S arah Bernardt...
A mourir de rire.

Quel grand travail d'acteur! 

Quelques réserves

Je n'en vois pas.

Encore un mot...

Le masque permet mieux la satire : Michel Fau en profite pour égratigner  les références bourgeoises, la culture populaire, le jeu uniforme des acteurs contemporains.

"Ce qui me plait c'est de varier et d'oser", dit il.

Après un remarquable "Misanthrope",  revoilà donc Michel Fau au Théâtre de l'Oeuvre avec, à nouveau, un grand spectacle : nous avons de la chance!

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
LAZZI
De
Fabrice Melquiot