Cinéma/Séries TV

I Am Not Okay With This

Seule pour toujours ?
De Jonathan Entwistle
Série US 7 x 25’ Sur NETFLIX depuis Février 2020
Avec Sophia Lillis-Sophia Bryant- Wyatt Oleff-Kathleen Rose Perkins...

Infos & réservation

Lu / Vu par

Claude Carrière
Publié le 13 avr . 2020

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Série a priori pour adolescents, mais qui se révèle attractive au-delà et se place parmi les meilleures séries actuellement disponibles.

L’intrigue se construit progressivement. De l’ambiance désabusée dans laquelle vivent de jeunes adolescents dans un coin paumé de Pennsylvanie, on en franchit le cap pour faire face à une autre ambiance : celle du fantastique. Le jeu simple, touchant et plein d’humanité des acteurs nous confronte à la dualité de ces 2 mondes que tout oppose : celui du réel et celui des forces obscures.

Points forts

-Très bon casting avec notamment Sophia Lillis, qui imprègne fortement la pellicule et sait faire rejaillir l’émotion. Les autres acteurs, tous aussi vivants et spontanés, nous font rentrer dans ce moment totalement improbable, mais où nous nous engageons avec fluidité

-Très belle photographie ambiancée                     

-Montée progressive de la tension jusqu’à la fin, laquelle est complètement inattendue et pour le moins explosive. 

Points faibles

Je n’en vois aucun.

En deux mots ...

Sydney, jeune adolescente de 17 ans vit, depuis le suicide de son père survenu 1 an plus tôt, avec son petit frère et sa mère. Un très profond mal-être l’habite, sans qu’elle puisse compter sur sa mère, alors qu’elle doit s’occuper de son jeune frère. 

Ce malaise se ressent dans tous les instants de sa vie, la rendant extrêmement vulnérable, notamment au collège où elle ne peut compter que sur sa seule amie, Dina.

Mais à la perte de son père, vient se surajouter un autre trouble qui va gagner en puissance et la faire se confiner au plus profond d’elle-même : Sydney a de supers pouvoirs qui prennent possession d’elle dès lors qu’elle est fortement contrariée. Ce ne sont que des pouvoirs de destruction qui la hantent, ce d’autant qu’elle les garde secrets. En pleine crise d’adolescence, Sydney, maladroite, nimbée de tristesse alors qu’elle a une soif de vie, se trouve confrontée à cette anomalie qui finit par la rendre paranoïaque… 

Une saison 2 est attendue et serait la bienvenue.

Le réalisateur

Jonathan Entwistle est aussi le réalisateur de « The End of the F***ing World; les 2 séries se basent sur le roman graphique de Charles Forsman

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.