Devenir soi

Positiver, positiver, positiver
De
Jacques Attali
Editions Pluriel
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Lu / Vu par Culture-Tops

Thème

Il s’agit de la réédition en poche d’un ouvrage publié en 2014 chez Fayard, complété par une préface inédite signée de l’auteur. C’est une réflexion sur la difficulté des temps que nous vivons et l’attitude que peut avoir chacun de nous pour transformer positivement à la fois sa propre vie et le cours des choses.

Points forts

1-L’idée force de ce livre : que chacun prenne sa vie en main. C’est, il est vrai, une des idées les plus pertinentes que l’on puisse proposer à nos sociétés. La nouvelle préface du livre poche apporte un plus et propose la plus large diffusion possible de cette idée;

2-Un concept fort, la notion d’individus « résignés-réclamants » qui gangrènent nos sociétés.

3-Le schéma de l’ouvrage, très clair : un, l’état des lieux, réaliste et pessimiste ; deux, le survol de nombreux cas de réussites personnelles ; trois, le mode d’emploi à l’usage de chacun  , en cinq chapitres, pour réussir à son tour.

4-Un ouvrage d’une lecture agréable et enrichissante.

Quelques réserves

1-L’étude des cas : Jacques Attali survole en moins de 10 lignes des cas, très nombreux et variés, de réussites exceptionnelles. Dans la rubrique des artistes, par exemple, on a 35 cas allant de Mozart à Jeff Koons. 

Je crains qu’il ne soit difficile pour le lecteur de s’identifier à ces personnages. Un nombre restreint d’exemples, plus anonymes et analysés en profondeur, à la fois sur le plan psychologique et sur le plan contextuel, se serait sans doute révélé plus efficace.. Néanmoins, Jacques Attali dresse là un catalogue de cas sur lequel il est satisfaisant, voire amusant intellectuellement, de se pencher.

2-Le mode d’emploi : Il s’agit par exemple de s’estimer soi-même et de prendre confiance en soi. D’accord, se dit le lecteur qui ne serait pas contre, mais je fais comment ? Ce qui a fort bien réussi à Jacques Attali n’est pas si facilement applicable à tout le monde.

Encore un mot...

Jacques Attali traite ici un sujet fondamental pour nos sociétés. Il dit tout simplement : n’attendez rien, prenez-vous en main. Je pense, personnellement, comme lui, que notre société souffre de « résignation réclamante » et que la somme des énergies individuelles revivifiées peut la sauver. 

Ce livre ne provoquera pas une déferlante de vocations immédiates mais peut contribuer à faire évoluer les mentalités. 

Une phrase

"Pour vous débrouiller, pour réussir votre propre vie, ayez confiance en vous. Respectez-vous. Osez penser que tout est ouvert, ayez le courage de tout remettre en question, de bousculer l’ordre établi, d’entreprendre et de considérer votre vie comme la plus belle des aventures."

L'auteur

 La seule évocation de son nom aura, sans doute, suffi...

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils viennent de sortir