Expositions

Ascètes, sultans et maharajahs

L'Inde, dans ses splendeurs quasi inconnues

Infos & réservation

Musée Guimet
6 place d’Iéna
75016 Paris
Tél. : 0156525300
http://www.guimet.fr/
Jusqu'au au 13 février 2017

Lu / Vu par

Marie Wimez
Publié le 18 nov . 2016

Recommandation

3,0BonBon

Thème

A la fin du XVIe, en Inde, le roi Moghol Akbar encourage le développement de l’art du livre. Hindous et musulmans rivalisent de talent pour enluminer les ouvrages. Ils réalisent des miniatures, images peintes à la palette de couleur « flamboyante » et au dessin raffiné « avec perspectives ». Les artistes abordent des thèmes très variés, peignant tant des portraits que des épopées tout en y mêlant des chefs d’œuvre de la calligraphie.

Points forts

- L’entrée de l’exposition peuplée de paravents japonais de l’école Kano, du 16e et 17e, est superbe.

- L’ensemble des peintures, gouache et or sur papier, est remarquable dans son raffinement et son inventivité. Ces miniatures s’inscrivent en tant que chefs d’œuvre de la littérature persane ou indo-persane. Elles illustrent les grandes épopées de l’hindouisme, comme le Ramanaya et le Mahabhrata.            

- La faune et la flore  sont représentées avec une approche quasi scientifique du sujet. 

- Les portraits très codifiés du XVIe, mais très poétiques, laissent place,  plus tard, à d’admirables portraits très réalistes.

Points faibles

Il y en a un: l'expo tient dans une seule salle;  juste 70 petits formats d’œuvres, certes choisies parmi les plus belles, dans un souci très sélectif. 

Mais cela ne permet pas de faire le tour du thème annoncé, même si l’on repère des ascètes, des sultans et des maharajahs dans quelques  dessins...

En deux mots ...

L’exposition est une ode à la délicatesse et au raffinement pour qui sait apprécier ce panorama de la peinture indienne. 

Une suggestion: profitez d’être au musée Guimet pour voir l’exposition : «  Jade, des empereurs à l’art déco », riche de 330 objets. C'est remarquable. 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.