Expositions

Le Voyage de l'Obelisque; Louxor/Paris (1829-1836)

Infos & réservation

Musée national de la Marine
17, place du Trocadéro
75016 Paris
Tél. : 01.53.65.69.53
http://www.musee-marine.fr
Du 12 février au 6 juillet 2014 (L. Me. J. V. 11h-18h / S. D. 11h-19h / Fermé Ma.)
Publié le 25 fév . 2014

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Rocambolesque et véridique, l’épopée du voyage de l’obélisque déplacé d’un continent à l’autre sur 9000 km, des sables de Louxor sur les bords du Nil, au cœur de la place de la Concorde, est reconstituée dans son exactitude par le musée national de la Marine.  

Alain Niederlinder, conservateur, et Marie-Pierre Demarcq, bibliothécaire, nous font entrer avec un talent livresque et imagé dans l’incroyable  histoire de cette aventure humaine et de défis techniques hors du commun qui dura  sept ans, de 1829 à 1936.

Points forts

- Tout commence en 1829 par l’offre du vice-roi d’Egypte Méhémet-Ali, qui emploie des officiers et ingénieurs français à la modernisation de son pays, de faire don à la France de Charles X de deux obélisques d’Alexandrie…

- Mais l’égyptologue Jean-François Champollion rechigne, il préfère ceux de l’entrée du temple de Louxor, plus grands, faits de granit rose, et exprime au vice-roi son souhait. Des obstacles ? La France saura les surmonter…

- On confie l’affaire à la Marine. Les opérations d’abattage et de chargement sont dévolues  à l’ingénieur du Génie maritime Apollinaire Lebas. Le lieutenant de vaisseau Raymond de Verninac Saint Maur et son second, Léon de Joannis, assureront le commandement du Luxor, navire de transport étonnant, construit pour l’expédition à Toulon. Le chirurgien Justin Pascal Angelin est heureux, il a pu permuter avec le médecin désigné…

- Les mystères de l’obélisque, les aléas et les avatars naturels à affronter, les crues du Nil, les mers hostiles, les contraintes des méandres tortueux de la Seine, le choix de l’emplacement pour ériger l’obélisque qui suscita près de deux années de polémiques enflammées, et enfin l’élévation risquée et réussie, devant le roi Louis-Philippe et  200 000 parisiens,  le 25 octobre 1836…

Toutes ces péripéties reprennent vie à travers une centaine de remarquables objets et documents.

- Et pour se rendre accessible à son public, le musée national de la Marine lance sa première application Smartphone. Vous pourrez, smartphone en main, choisir entre un parcours enrichi et écouter le récit de ceux qui ont participé à l’aventure, ou un jeu plein de suspenses et d’énigmes et devenir le chef de l’expédition…

Points faibles

Fascinée par cette incroyable odyssée, je n’en ai pas remarqué.

En deux mots ...

C’est une passionnante plongée dans l’histoire. Je vous souhaite d’en revenir,  comme me l’ont dit ceux qui l’ont formidablement reconstituée,  « les oreilles toutes vibrantes de voix éteintes et oubliées ».

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.