Livres/BD/Mangas

Le dernier été du siècle

De Fabio GEDA
Editions ALBIN MICHEL - 379 pages
Publié le 16 mai . 2014

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Dans un petit village isolé du Piémont, en été 1999, un grand-père et son petit-fils se rencontrent pour la première fois, après des années de silence et de malentendus familiaux. Simone, né en 1938, ne s'est jamais remis des blessures de son enfance juive traquée par la cruanté nazie et a toujours vécu dans l'ombre entre peur et appréhension. Zeno, adolescent passionné de bandes dessinées, vit au jour le jour, trouvant dans son monde imaginaire une échappatoire à l'inquiétude lancinante dûe à la maladie de son père, dont il se sent écarté. Simone et Zeno se tiennent d'abord à distance, s'observent, s'apprivoisent. Le vieux grand-père ,retranché à l'abri de sa montagne, va enfin exister grâce au lien qui se tisse et s'épanouit avec son petit-fils, chacun trouvant dans l'affection de l'autre réconfort et espoir. Ce qui devait être le dernier été pour ce grand-père coupé du monde est celui d'une nouvelle page de vie.

Points forts

1/ Beaucoup de délicatesse, d'émotion et de pudeur dans ce livre où chaque personnage est juste et attachant, où chaque lieu et chaque situation est décrit avec des mots tout en finesse et images.

2/ L'histoire d'une famille italienne sur plusieurs générations, les années de guerre, de chasse aux juifs, de vie d'exode et de clandestinité, émaillées de rencontres et d'amitiés qui resteront fidèles; un père de famille brillant chimiste qui se fait rejeter; deux enfants, l'ainé brillant - dans la lumière -, et le second qui s'empêche d'exister et vit dans son ombre; puis les destins qui basculent et les incompréhensions qui s'enchainent, et la vie malgré tout  .... Chacun pourra y trouver une part d'écho personnel.

3/ Une écriture très vivante et fluide, pleine de charme et dans laquelle on plonge.

Points faibles

1/ L'histoire actuelle et l'histoire ancienne sont imbriquées l'une dans l'autre et se croisent sans cesse mais provoquent des retours en arrière qui créent un peu de confusion; et il faut parfois revenir en arrière pour ne pas oublier la place de certains personnages.

2/ Il y a quelques longueurs, qui frapperont en particulier ceux qui ne sont pas passionnés de BD...

En deux mots ...

Un vrai beau et bon roman. Tout y est : contenu intéressant, personnages émouvants, souvenirs et nostalgie de l'enfance, l'importance de chaque génération. En résumé, beaucoup d'humanité, de vérité, d'espoir et de promesses offerts par l'auteur de "Dans la mer il y a des crocodiles".

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.