Culture-Tops soutient nos amis les libraires

Livres/BD/Mangas

Petite

Suivre ses rêves et aller au bout des choses
De Sarah Gysler
Editions Equateurs

Lu / Vu par

Hélène Kolsky
Publié le 26 oct . 2018

Recommandation

3,0ExcellentExcellent

Thème

Ce livre est un roman d’apprentissage foudroyant, celui d’une petite fille qui transforme sa colère en odyssée. Avec humour et tendresse, la jeune globe-trotteuse raconte les tourments de l’enfance, son dégoût d’une société uniformisée, mais aussi son irrésistible soif d’être libre qui la pousse à dépasser ses peurs.

Points forts

- "Petite" ouvre une fenêtre sur ce qui se trame dans les têtes d'une génération qui ne croit plus aux schémas du monde occidental, qui a abandonné l'idée de chercher les réponses dans les idéologies dogmatiques qui ont soulevé l'enthousiasme de la jeunesse au XXe siècle. Une génération qui préfère chercher des pistes en se frottant au monde, dans les rapports aux autres et à la nature. Des pistes qui dessinent le plus souvent un point d'interrogation.

- Sarah Gysler pose un regard acéré sur le monde qui l'entoure, sur les adultes qui l'ont fait grandir, un optimisme et une foi en la vie solidement accrochés au sac à dos.

- Il y a quelque chose de profondément touchant en Sarah Gysler. Son livre, c’est son authenticité. Seule prime la liberté, il n'y a donc pas de place pour la tricherie ou les faux semblants.

- Ses propos sont justes, percutants, remettent en cause nos façons de considérer notre société. La plume est concise, cash par moments, humoristique aussi, mais très mature également.

- J'ai beaucoup aimé sa façon d'utiliser des mots forts et tranchants avec lesquels nous parvient une constatation de piètre état de notre société, hypocrite et individualiste.

Points faibles

Je n’en vois pas ; ça passe ou ça casse ; on aime ou on n’aime pas !

"Petite" est un récit enlevé, et ses maladresses sont celles de la jeunesse, qui donnent à son récit une sincérité totale. Un regret: que ses derniers voyages soient  décrits trop vite; ils auraient mérité un roman à eux seuls

En deux mots ...

Je ne connaissais pas Sarah Gysler avant ce livre, c'était pour moi une totale découverte parce qu'en ouvrant le livre je n'avais pas regardé ses thèmes  et ne savait pas qu'il était autobiographique. Avec une écriture très lyrique par moments, Sarah Gysler offre sa vision  d'une société qui ne lui correspond pas, entre états d'âmes, désirs et attentes, une jeunesse bousculée qui l’amènera à prendre un sac sur le dos et casser les codes sociétaux qui attendaient d'elle le fameux métro-boulot-dodo. 

Un livre court mais qui raconte beaucoup, et si on ne  se jetterait pas tous à corps perdus dans l'aventure des globe-trotters, l'aventure de sarah gysler, sa perception du monde qui l'entoure et son besoin de liberté (qui en soit est partagé par beaucoup, je pense) apportent une véritable bouffée d'air frais et vraiment beaucoup de douceur. J’en suis pour ma part ressortie sourire aux lèvres, parce que l'histoire est touchante, rare peut-être mais pas unique. A défaut de prendre son sac à dos, on a, je crois, tous rêver de réaliser ses rêves "en marge" de la société. Sarah Gysler l'a fait, et le raconte avec douceur et poésie.et ça réchauffe le cœur.           

"Petite" est un livre que je pourrais recommander aux plus jeunes, pour leur montrer que tout est possible, qu'il ne faut jamais se cantonner à ce que la société veut nous imposer. Il faut suivre ses rêves et aller au bout des choses.

L'auteur

Sarah Gysler n'est pas une jeune fille comme les autres. A 24 ans, elle a déjà sillonné seule et sans un sous en poche l'Europe jusqu’au Cap Nord, les Philippines, traversé l'Atlantique à bord d'un voilier jusqu'à la Barbade, monté une campagne humanitaire avec "Sea Shepard", traversé l'Europe en Transsibérien…

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.