Livres/BD/Mangas

Son visage et le tien

De Alexis Jenni
Editions Albin Michel

Lu / Vu par

Thomas Boespflug
Publié le 10 juil . 2015

Recommandation

3,0BonBon

Thème

A mi-chemin entre le récit et l’essai, Alexis Jenni, à travers ses souvenirs, se confie sur sa foi et la perception qui est la sienne de la vie éternelle, ceci en s’appuyant sur nos facultés à percevoir et sentir notre environnement. Le livre se divise en huit parties, sensorielles : savoir, goûter, voir, entendre, sentir, toucher, parler. Un épilogue sur le visage du Christ clos le récit.

Points forts

• La réflexion – très personnelle – de Jenni sur la foi. Il se définit lui-même comme un « chrétien de langue française ». Ce livre n’est pas seulement un itinéraire mystique; le réduire à un genre de bréviaire romanesque serait trop simple. Ce qui intéresse Jenni et l’anime, n’est pas la vie après la mort mais la vie « avant la mort »; donc, tout autant que la présence du divin, c’est l’amour de la vie qui est en jeu dans ce livre.

• Le style.

Points faibles

• Le livre, bien qu’il soit court (175 pages) traite d’un sujet ardu. Toutes ces considérations métaphysiques, bien qu’étayées par de nombreux expériences de vie, nécessitent une lecture lente et même une relecture pour accéder à l’expérience sensorielle ; ça n’est pas toujours évident.

• Certaines « démonstrations » restent opaques.

• Un récit peut-être trop intime pour que le lecteur puisse s’y confondre ?

En deux mots ...

Pour les lecteurs qui aiment prendre leur temps, une lecture réservée à l’introspection et à la méditation.

Une phrase

« L’expérience esthétique peut me montrer ce en quoi j’ai foi, sans s’y confondre, juste m’y emporter. Quand on a pas de culture, on fait avec ce qu’on a : on tâche de sentir. »

L'auteur

Alexis Jenni est né en 1963 à Lyon. Son premier roman, L’art français de la guerre, a reçu le prix Goncourt en 2011.

Tweet Culture-Tops

Tenter d'aller à l'essentiel par les sensations

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.