Culture-Tops soutient nos amis les libraires

Livres/BD/Mangas

Le Dernier message

Un vrai roman policier original
De Nicolas Beuglet
Version audio réalisée par : LIZZIE (janvier 2021) - Texte lu par : Valérie Muzzi - Durée : 8H58, 1 CD MP3 - Prix : 22,99 en CD (et 12,99 en Kindle) - Version brochée : Editions XO (2020)

Lu / Vu par

Robert Haehnel
Publié le 04 mar . 2021

Recommandation

2,0BonBon

Thème

Ce livre est un roman noir qui s’inscrit dans la thématique du « Grand Complot », qui devrait anéantir notre monde, et de la recherche  du « Dernier Message », celui des origines et de la fin des temps.

Et pourtant tout débute de  manière conventionnelle. Nous sommes à Glasgow  dans l’appartement de Grace Campbell, policière. Cette femme relativement jeune, solitaire, uniquement préoccupée par sa carrière, traverse une mauvaise passe. Elle n’a pas confiance en elle, ce qui l’entraine dans une boulimie qui la rend quasi obèse, incapable de rattraper un suspect en fuite.  Cela lui valut d’être reléguée à la paperasse. Mais ce matin-là, son téléphone sonne. Son supérieur lui demande de prendre en charge en urgence et en toute discrétion un homicide dans un monastère. Après un voyage éreintant, Grace arrive  dans une île écossaise perdue où vivent cinq moines. La victime est un jeune homme, hébergé depuis deux ans par les religieux. Personne ne sait pour quelle raison il est là. Il semblait s’adonner à des travaux d’astrophysique d’un très haut niveau. Son meurtre a été violent. Les premiers pas de l’enquête indiquent qu’il n’avait aucune existence légale.

Chose peu ordinaire, le légiste constate que la victime prénommée Anton a été décérébrée. Parmi les documents laissés, une carte de la région annotée amène la policière à explorer une grotte gigantesque gardée par des miliciens et dans laquelle sont stockés des dizaines de milliers de cercueils vides. Dans l’entrelacs des galeries, elle tombe sur une femme, qui est un agent des  services secrets américains et qui mène la même enquête. Ensemble les deux femmes réussiront à échapper à leurs poursuivants et à quitter la grotte. Désormais, elles savent qu’elles ont affaire à une organisation puissante, bénéficiant de complicités parmi les dirigeants de nombreux pays. Les dossiers sur lesquels elles mettent la main explicitent la stratégie insidieuse et quasiment inexorable qui se traduira par la fin de la civilisation occidentale. Mais les activités de ce groupement présentent un autre mystère: pourquoi s’attaquent-ils à des astrophysiciens doués d’une intelligence peu commune? L’enquête de Grace la mènera au bout du monde en un parcours fait  de rebondissements jonchés de morts. Celui qui mène au « Dernier Message ».

Ce roman est aussi l’histoire d’une rédemption, celle de Grace qui à la fin de sa mission est devenue une autre femme laissant, loin derrière elle, ses complexes.

Points forts

Un vrai roman policier, original, traitant de la menace qui pourrait très rapidement miner notre civilisation avec la présentation d’une nouvelle théorie des origines.

Une héroïne crédible, attachante, très humaine.

Enfin cet ouvrage s’appuie sur des recherches scientifiques qui crédibilisent la thématique.

Points faibles

Le seul point faible pourrait, à notre avis, résider dans une incrédulité vis-à-vis des théories développées. Une consultation des données scientifiques en annexe  du texte devrait rapidement modifier cette impression !

En deux mots ...

La cosmogonie  et les intrigues policières de ce roman forment  un duo étonnant, haletant.

L'auteur

Nicolas Beuglet, écrivain et journaliste, homme de TV sur M6 pendant une quinzaine d’années s’est fait connaître  avec  sa trilogie de romans policiers  (le Cri, Complot, L’île au diable) ayant pour héroïne l'inspectrice norvégienne Sarah Geringen, dont les deux premiers volets ont été vendus à plus de 540 000 exemplaires. Le Dernier Message est son dernier polar.

La lectrice
Diplômée de l’Institut supérieur des Arts du Spectacle de Bruxelles, Valérie Muzzi complète sa formation de comédienne à Rome. Doublage, voix off, animation radio, publicité, elle est particulièrement active en studio. Valérie Muzzi a déjà enregistré plusieurs livres audio.

Le clin d'œil d'un libraire

LIBRAIRIE « NOUVELLES IMPRESSIONS » A DINARD. UN BIJOU TRES PRECIEUX SUR LA CÔTE D’EMERAUDE

Quel plaisir !! La première « impression » fut vraiment la bonne. Quel bel accueil nous a réservé le propriétaire de cet espace culturel convivial situé au cœur de cette ravissante station balnéaire, à deux pas de la plage… et du casino. Thierry de la Fournière, n’en déplaise à sa modestie naturelle, est une figure locale. Ancien adjoint au maire en charge de la culture, il fonda à Dinard le festival du film britannique, qui prospère aujourd’hui en ayant anglicisé son nom ; depuis 1900 tout résonne british ici, ou presque. Nom de rues et d’hôtels, vitrines, éternel tea-time,  greens d’un golf sublime à la porte de Saint Briac, jusqu’à l’humour de notre interlocuteur, fou de politique locale qui avoue que la liste du nouveau maire, sur laquelle il figurait est passée avec «un pan de chemise dans la porte ». Thierry de la Fournière, maîtrise d’histoire, 15 ans de professorat est aujourd’hui un libraire heureux, un métier qui lui garantit l’indépendance et lui procure «les nourritures intellectuelles» indispensables à la vie. D’ailleurs, si vous ne le saviez pas, nous vous présentons l’ex Président du «Prix des libraires». Avec ses 15 000 références et ses 7 libraires-conseils, les «Nouvelles Impressions» brillent à Dinard. «A bas bruit», comme le confie à Culture-Tops son animateur, et sans site internet. Impressionnant.

Librairie Nouvelles Impressions – 42 rue Levavasseur – 35800 Dinard – Tel. 02 99 46 15 95

Texte et interview réalisés par Rodolphe de Saint-Hilaire pour la rédaction de Culture-Tops.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.